"MaPrimeRénov" : on vous explique en quoi consiste l'extension de la prime à la rénovation énergétique des logements

"MaPrimeRénov’" est une aide à la rénovation énergétique des logements de particuliers. Elle sera ouverte à tous les Français dès le 1er janvier 2021, sans plafond de revenus. Cette mesure fait partie du plan de relance présenté par Jean Castex. 
Un artisan remplace les anciennes fenêtres d'une habitation, par des fenêtres double vitrage.
Un artisan remplace les anciennes fenêtres d'une habitation, par des fenêtres double vitrage. © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
Annoncé en détails ce jeudi 3 septembre, le plan de relance économique entraîne l'extension de la prime à la rénovation énergétique des logements. Jean Castex annonce vouloir en finir avec "les passoires thermiques, où qu’elles soient". "MaPrimeRénov" remplace le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l'Agence nationale de l'habitat (Anah) "Habiter mieux agilité". Ce coup de pouce financier a pour but de permettre aux foyers de rénover leur logement afin d'en améliorer l'isolation et réduire ainsi le coût de la facture d'énergie. 

Dans le plan de relance de 100 milliards présenté jeudi, 7 milliards seront consacrés à la rénovation énergétique des bâtiments publics et privés.

À l'origine, pour avoir le droit à MaPrimeRénov’, il vous fallait :
- être propriétaire d’un logement construit depuis plus de 2 ans ;
- l’occuper comme résidence principale;
- ne pas dépasser un plafond de ressources;
- faire réaliser les travaux par une entreprise Reconnues Garantes de l’Environnement (RGE).

A partir du 1er janvier 2021, et pour toute la durée d’application du plan de relance (c’est-à-dire en 2021 et 2022), MaPrimeRénov’ sera désormais ouverte à l’ensemble des propriétaires occupants, quels que soient leurs revenus. Le détail des barèmes et travaux éligibles (sensiblement les mêmes que ceux actuellement en vigueur) seront connus d’ici le 1er octobre. 

Jusqu'à 20 000 euros par ménage

Son montant maximal par ménage est de 20 000 euros. Cette dernière doit être utilisée sur une période de 5 ans. Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, a détaillé pour nos confrères du Parisien : "Quatre catégories vont être créées selon le niveau de revenus et nous serons bien plus généreux avec les foyers les plus modestes." 

Effectuer une simulation pour connaître vos droits à l'aide MaPrimeRénov’.

Déposer un dossier MaPrimeRénov’.

Nouveauté également : MaPrimeRénov’ sera ouverte aux propriétaires bailleurs ainsi qu'aux copropriétaires pour les travaux des parties communes. Cette dernière sera directement versée aux syndicats de copropriétaires et indépendamment des situations individuelles de chaque copropriétaire, occupants comme bailleurs. Là encore, ces ouvertures exceptionnelles seront effectives pour les seules années 2021 et 2022.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie crise économique environnement