Marie-Guite Dufay: "Le service public de la santé doit absolument être consolidé" après l'épidémie de Covid-19

Le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a commandé 4 millions de masques. Sa présidente PS, Marie-Guite Dufay, espère qu'ils seront livrés, en dépit des "arnaques" et des "escroqueries". Elle rend hommage au personnel soignant engagé aux côtés des malades du covid-19.

Marie-Guite DUfay le 29 mars 2020
Marie-Guite DUfay le 29 mars 2020 © France 3 Franche-Comté
Marie-Guite Dufay, la présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, était l'invitée du 19-20 ce dimanche sur France 3. Elle a répondu à plusieurs questions clés sur la crise liée à l'épidémie de covid-19 et à la lutte contre le coronavirus.

Quand les 4 millions de masques commandés par la Région arriveront-ils ?

"J'espère qu'il vont arriver. Vous savez c'est très compliqué, il y a beaucoup d'arnaques, beaucoup d'escroqueries, à la fois à la production et à l'acheminement. On espère donc que ces 4 millions de masques que nous avons commandés arriveront bien mardi [31 mars, ndrl]", répond Marie-Guite Dufay, qui exprime son "immense reconnaissance à tout le personnel soignant": "le service public de la santé doit absolument être consolidé. Il sera de notre devoir, demain, de largement le réhabiliter".

Le gouvernement gère-t-il bien cette crise ?

"Aujourd'hui, le sujet c'est l'union sacrée, autour du gouvernement", balaie d'un revers de main la présidente, qui explique que la Région a pris ses responsabilités en décidant de "commander des masques alors qu'on n'est pas sur notre terrain de compétences habituelles". "Nous réfléchissons aussi à rémunérer les élèves infirmières, infirmiers, aide-soignants, qui en 2e ou 3e année, qui peuvent être amenés à venir apporter leur concours dans les hôpitaux, révèle l'élue socialiste. C'est ça la responsabilité. Le jugement, l'évaluation, ça viendra après."

Le BTP doit-il complètement s'arrêter ?

La présidente de Région a un préalable: "Il faut absolument que les salariés soient protégés. S'ils ne peuvent pas être protégés sur leur lieu de travail, alors l'actviité ne peut pas être maintenue". Ceci dit, Marie-Guite Dufay juge qu' "il y a beaucoup d'activités qui peuvent être maintenues. Je comprends très bien que des chantiers soient arrêtés, je pense que d'autres peuvent continuer". Sur le sujet économique, la Région travaille avec les communautés de communes et les agglomérations pour développer un "fonds territorial en appui des entrepreneurs indépendants".
 
Marie-Guite Dufay: "Le service public de la santé doit absolument être consolidé"
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société région bourgogne franche-comté politique travaux publics économie