METEO. Ce que l'on sait des mammatus, ces étranges nuages qui ont dansé au soleil couchant dans le Jura

Des nuages mamatus dans le ciel de Franche-Comté ce dimanche 1er mars. / © Facebook Météo Comtoise
Des nuages mamatus dans le ciel de Franche-Comté ce dimanche 1er mars. / © Facebook Météo Comtoise

Dimanche 1er mars 2020 en fin de journée, le ciel s'est paré de nuages étonnants aux formes rondes. Connaissiez-vous les "mammas" ? On vous explique qui est ce nuage étonnant, et comment il se forme.

Par Sophie Courageot

Sur les réseaux sociaux, vous êtes nombreux à avoir observé le phénomène. D'étranges nuages en forme de boutons. Le tout sous un soleil couchant rose orangé. Un  joli tableau offert par dame nature en ce premier jour de mars en Franche-Comté.

Ces nuages aux formes rondes sont des mammatus ou mamma. Leur nom vient du latin, il veut dire mamelle ou mamelon. 

Les mammatus sont des poches aux formes arrondies qui se forment sous des nuages comme les altocumulus et les cumulonimbus. Ces mammatus se forment souvent après des orages. C'était le cas ce dimanche sur le Jura. 

  

Dimanche 1er mars, les mammatus étaient d'autant plus spectaculaires qu'ils se sont formés au moment où le soleil descendait à l'horizon.
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

#jura#ciel#orage

Une publication partagée par Djamila Djilali-Oudiette (@djam_oud) le

 

Comment naît un nuage "mammatus" ? 


Un mammatus naît lorsque le nuage se forme au dessous d'une couche d'air très sec.
Dans le ciel, se passe le scénario suivant : les zones chaudes et humides du nuage subissent une poussée d'Archimède. Elles montent vers le haut. Les zone froides et sèches du nuage poussent elles vers le bas, et tombent sous cette forme de mamelon.
Le phénomène météorologique  s'observe dans le monde. Les plus impressionnants mammatus se forment souvent sous l'enclume des cumulonimbus, les nuages d'orage. Ils sont parfois impressionnants de rondeur comme ici en 2018 dans le ciel de l'Oklahoma.
 


Ce dimanche, les chassseurs d'orages étaient en quête d'images sur le Jura. Olivier et Aurélie Ferreux ont pu voir quelques cellules orageuses.
Quelques instants après se formaient un peu partout dans le département, les jolis "mammatus".
 

Sur le même sujet

Les + Lus