Meurtre d'Anne-Sophie Girollet : Au 7ème jour, le procès de Jacky Martin s'enlise

Le procès en est à son 7ème jour d'audience / © FTV
Le procès en est à son 7ème jour d'audience / © FTV

Aux Assises de Saône-et-Loire, le procès de Jacky Martin, accusé du meurtre d'Anne-Sophie Girollet, s'enlise dans des joutes verbales, alors qu'on attend le portrait de l'accusé au 7ème jour des débats, ce mercredi 21 septembre. La Cour a pu étudier néanmoins la personnalité de l'accusé.

Par F.L. (avec Gabriel Talon)

Etude de la personnalité de l'accusé

Depuis la fin de journée mardi 20 septembre, et depuis ce mercredi matin, au cours de l'audience, c'est bien la personnalité de l'accusé, Jacky Martin, qui est étudiée.
Pour cela, plusieurs ex-compagnes sont venues témoigner à la barre.

Un homme "attachant"

Les témoignages des ex-compagnes ont décrit un homme "protecteur et attachant", mais "jamais violent".
Un témoignage a néanmoins relaté un épisode de jalousie où Jacky Martin s'est montré violent.

La mère de l'accusé, citée à témoigner

La mère de l'accusé, Nelly Martin, a été interrogée par l'avocate générale, Me Karine Malara.
Se montrant tendre et protectrice envers son fils, on comprend que Jacky Martin n'était pas très communicant sur les petits larcins et autres faits qu'il avait commis. "C'est un délinquant certes, mais pas un meurtrier." a-t-elle dit.
Devant le flot de questions, Jacky Martin est sorti de sa réserve en apostrophant l'avocate générale : "Madame l'avocate générale vous êtes une honte pour la Justice ! C'est mon procès, pas celui de mes parents !"
Maître Philippe Scrève, avocat de Jacky Martin, lui emboîte le pas et s'insurge, il hausse le ton face à la Présidente de la Cour d'Assises, Caroline Podevin.
Le ton monte entre eux, et la séance a été suspendue vers 15h51, le Bâtonnier étant invité à régler le différend.


Suspension de séance de deux heures, ajournement de l'audition des témoins

Après l'intervention du Bâtonnier, le procès a pu reprendre vers 18h. Les témoins prévus de témoigner ce jour, ont été renvoyés pour convocation ultérieure.
La fin de la journée a été consacrée à la gestion de l'incident provoqué par l'altercation verbale entre Maître Scrève et la Présidente de la Cour d'Assises, en dressant un procès-verbal en présence du Bâtonnier. 


Le reportage de Gabriel Talon et Dalila Iberrakene

Intervenants :
  • Me Philippe Scrève, Avocat de Jacky Martin
  • Me Béatrice Saggio, Avocate de la partie civile
  • Illustrations de Christophe Busti
7ème jour du procès Jacky Martin dans l'affaire du meutre d'Anne-Sophie Girollet
A Chalon-sur-Saône, mercredi 21 septembre, c'est le 7ème jour du procès de Jacky Martin devant les Assises de Saône-et-Loire. Accusé du meurtre d'Anne-Sophie Girollet à Mâcon en 2005. Sa personnalité était aujourd'hui au centre des débats. Après de nouveaux éclats de voix de l'avocat de la défense contre la demande d'audition de la mère de l'accusée, 73 ans. L'audience est suspendue. Gabriel Talon, Dalila Iberrakene...




A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus