Michel Weyermann, figure politique pendant 30 ans en Haute-Saône, est décédé

Michel Weyermann, alors premier vice-président du conseil général de Haute-Saône, en 2012 / © f3fc
Michel Weyermann, alors premier vice-président du conseil général de Haute-Saône, en 2012 / © f3fc

Âgé de 69 ans, Michel Weyermann, maire de Villers-les-Luxeuil et élu départemental pendant trente ans, est décédé ce mercredi. L'homme, charmant et discret, était apprécié au-delà de son camp. Il fut un fidèle lieutenant d'Yves Krattinger, le président du Département de Haute-Saône.

Par Jérémy Chevreuil

Il est longtemps resté dans l'ombre, un statut qu'il appréciait.

Pendant 17 ans, entre 2001 et 2018, Michel Weyermann (PS) a été le premier vice-président du conseil général, désormais conseil départemental, de Haute-Saône. Un destin politique intimement lié à celui d'Yves Krattinger, président de la collectivité pendant toute cette période.

Michel Weyermann avait quitté le conseil départemental en septembre 2018, trente ans après sa première élection, en 1988, comme conseiller général du canton de Saulx.

En plus du Département, ce professeur en lycée s'investissait aussi pour sa commune, Villers-les-Luxeuil. Adjoint au maire depuis 1995, il en était le maire depuis 2001.

Dans un communiqué publié ce jeudi, Yves Krattinger exprime sa "profonde tristesse" suite à la disparition brutale d'un "grand homme public et surtout un ami fidèle". "Michel Weyermann était connu et reconnu de tous pour son humanisme, poursuit le président du conseil départemental. Michel était bienveillant, disponible, généreux, droit et profondément respecté, y compris de nos concurrents politiques. Je garderai de lui le souvenir d'un homme passionné de la chose publique et mobilisé pour le seul intérêt général".


Sa commune, mais aussi la France, perd un serviteur reconnu et apprécié


Le préfet de Haute-Saône, Ziad Khoury, salue de son côté "une figure politique majeure de la Haute-Saône qui a inlassablement oeuvré pour son développement, notamment dans le domaine éducatif. Sa commune, mais aussi la France, perd un serviteur reconnu et apprécié pour son engagement, son humanisme et sa vision".

Président de l'association des maires de Haute-Saône, Alain Chrétien se remémore ses "interventions toujours consensuelles et constructives pour défendre les maires et la Haute-Saône" et rend hommage à "son action et son dévouement au service de tous les habitants de la commune de Villers-lès-Luxeuil". 

Sur le même sujet

Les + Lus