Montbard et Autun retenues pour accueillir des services relocalisés des finances publiques

2 villes bourguignonnes parmi les 16 communes sélectionnées pour accueillir des services décentralisés des finances publiques. C'est ce qu'annonce le ministère ce mercredi 16 décembre. En janvier dernier, 6 villes de Bourgogne Franche-Comté avaient déjà été retenues. 

Dernier jour pour déposer votre déclaration papier
Dernier jour pour déposer votre déclaration papier © David Martin

C'est une bonne surprise, Autun (Saône-et-Loire) et Montbard (Côte d'Or) ont été retenues par le minsitère des finances pour accueillir de nouveaux services relocalisés de la direction générale des finances publiques. 16 villes sont cette fois sélectionnées. Elles complètent une première liste de 50 communes annoncées en janvier dernier. Au total, ce sont donc 9 villes de Bourgogne Franche-Comté qui ont été retenues : 

 

2500 emplois concernés

Cette démarche engagée il y a un peu plus d'un an vise à relocaliser près de 2500 emplois de la région parisienne ou des grandes métropoles  "vers des villes petites ou moyennes, prioritairement situées dans les territoires ruraux et périurbains". Reste à savoir précisément quels services et combien d'emplois seront concernés. "Nous en saurons plus début janvier" explique le maire (Modem) d'Autun, Vincent Chauvet. 

"Cette démarche répond aux attente des usagers, des agents et des collectivités territoriales, et contribue à renforcer la présence de l'Etat dans les territoires" se félicite le ministre délégué chargé des  Comptes publics, Olivier Dussopt. Chacune des 66 communes devrait accueillir en moyenne une quarantaine d'emplois. Les relocalisations de services feront l'objet d'un accompagnement RH exemplaire et concerneront des agents volontaires précise le ministère.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
impôts économie emploi