Montbéliard : “journée justice morte” pour s’opposer à la réforme de la carte judiciaire

Pas d'affaire jugée ce lundi 12 février au tribunal de Montbéliard. Les avocats protestent contre la réforme de la carte judiciaire. (Montbéliard, le 12/02/2018). / © Amandine Plougoulm - France 3 Franche-Comté
Pas d'affaire jugée ce lundi 12 février au tribunal de Montbéliard. Les avocats protestent contre la réforme de la carte judiciaire. (Montbéliard, le 12/02/2018). / © Amandine Plougoulm - France 3 Franche-Comté

La garde des Sceaux veut réorganiser les cours d’appel en vidant certaines d’entre elles de leurs attributions. Si réforme il y a le tribunal de Montbéliard deviendrait alors une annexe de la juridiction de Besançon. Pas question pour les avocats qui se mobilisent ce lundi 12 février.

Par Vanessa Hirson


Ils manifestent sur le parvis du tribunal de Montbéliard depuis 11 heures ce matin, avant de se réunir une nouvelle fois jeudi prochain pour dénoncer le projet de réforme de la carte judiciaire souhaitée par la ministre de la justice.

Cette nouvelle loi « obligerait les justiciables à se rendre à Besançon ou Dijon » pour se faire assister ou faire valoir leur droits. « C’est une juridiction Nord Franche-Comté qu’il nous faut et nous nous battons pour ça » estime Jean-Baptiste Euvrard, avocat à Montbéliard avant d’ajouter « il y a la peur d’une justice dématérialisée, déshumanisée, où tout se ferait par Internet. La justice doit rester des hommes qui jugent d’autres hommes ».

Conséquence de cette journée de grève, aucune affaire ne sera jugée ce lundi 12 février 2018.

Réaction de maître Jean-Baptiste Euvrard

Mouvement national

Toutes les juridictions françaises sont concernées et se mobiliseront le jeudi 15 février pour dénoncer ce projet de loi. A Besançon, l’ordre des avocats vient d’adresser une lettre ouverte à la ministre et aux parlementaires comtois.



Reportage dans notre journal du 12/13 et du 19/20

Sur le même sujet

Crise politique à Ornans

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés