Montbéliard : un collège entièrement fermé après l'apparition de plusieurs cas de Covid-19

Le collège Saint-Maimboeuf de Montbéliard ferme pour une semaine. Une décision prise par l'Agence Régionale de Santé et le rectorat, dès le vendredi 6 mars. Dans l'établissement scolaire, les cas de Covid-19 ont rapidement augmenté depuis le 1er mars dernier.

Le collège Saint-Maimboeuf à Montbéliard ferme pendant une semaine en raison de la multiplication de cas de Covid-19
Le collège Saint-Maimboeuf à Montbéliard ferme pendant une semaine en raison de la multiplication de cas de Covid-19 © Stéphanie Bourgeot / France Télévisions

Pas de cours au collège privé Saint-Maimboeuf de Montbéliard, du 8 au 12 mars inclus. C'est le choix fait par l'Agence Régionale de Santé et du rectorat, après avoir constaté la hausse continue des contaminations dans cet établissement scolaire qui compte 488 élèves. 

Hausse exponentielle des contaminations

Deux raisons expliquent cette décision. Il y a d'abord l'augmentation exponentielle des cas, durant la semaine du 1er au 5 mars. La hausse est importante, puisque cinq des seize classes du collège ferment. C'est aussi les résultats de la campagne de dépistages massifs organisée dans l'établissement, vendredi 6 mars, qui renforce la décision des autorités. 238 tests sont effectués ce jour-là : 20 ressortent positifs. Outre les collégiens, quatre professeurs sont porteurs du coronavirus. 

Fermeture pour une semaine

Les deux institutions recommandent alors de fermer le collège. Le but : isoler les élèves et casser les chaînes de contamination. Un arrêté indiquant la fermeture de l'établissement scolaire est publié, vendredi 8 mars. D'après la direction de l'enseignement catholique, ce lundi 8 mars, 68 cas sont recensés dans l'établissement. Ces contaminations sont toutes dues au variant anglais, et non aux autres souches du virus circulant dans la région. Les 488 élèves du collège doivent rester à la maison du lundi 8 mars au vendredi 12 mars inclus. Pendant cette semaine, les collégiens suivent donc les cours à distance.

La direction de l'enseignement catholique, le rectorat et l'Agence Régionale de Santé réfléchissent à une réouverture, dès que possible. Ils doivent réfléchir sur les conditions de retour des collégiens, notamment s'ils devront présenter un test de dépistage ou non. 

Depuis le début de l'année, c'est le deuxième établissement scolaire de l'Académie de Besançon complètement fermé pour cause de Covid-19. Un collège de Valdoie (Territoire de Belfort) a dû fermer pendant une semaine pour la même raison, en janvier dernier.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé éducation