Nevers : toujours pas de paie pour les salariés de Selni

Publié le Mis à jour le
Écrit par Charlotte Meunier

Les 90 salariés de l’usine Selni à Nevers n’ont toujours pas perçu leur salaire de février. Le tribunal de commerce avait pourtant exigé que les paies soient versées le 5 mars 2018.

Le conflit social continu chez le fabriquant nivernais de moteurs de lave-linges. L'usine est au ralenti depuis mi-décembre 2017. En cause : des périodes de chômage partiel et des salaires qui tardent à tomber.

Des conditions à respecter


Le 21 février dernier, Selni a été convoqué devant le tribunal de commerce de Nevers. Trois conditions ont été imposées pour poursuivre l’activité :
- le 5 mars, verser les salaires de février
- le 8 mars, verser une échéance de 436 000 euros au mandataire judiciaire
- le 15 mars, s’acquitter de 500 000 euros sur la dette à l’Urssaf

Au tribunal de commerce le 21 mars


En ne respectant pas la première des trois conditions, Selni met son activité en danger. L’entreprise est à nouveau convoquée au tribunal de commerce de Nevers le mercredi 21 mars 2018. Une nouvelle audience en chambre du Conseil étudiera la situation de Selni.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité