Nièvre : Christian Paul succède à Fabien Bazin à la mairie de Lormes

Conséquence des élections départementales dans la Nièvre, Lormes a un nouveau maire. Fabien Bazin, élu président du conseil départemental, ne pouvait cumuler les deux fonctions. Et pour le remplacer, un nom bien connu : Christian Paul. L'ancien député et secrétaire d’État fait son retour.
Christian Paul et Fabien Bazin.
Christian Paul et Fabien Bazin. © Sophie Hémar / France Télévisions

Dans la salle du conseil de la mairie, il n'est pas en terrain étranger. Il y a quelques jours, Christian Paul a été élu maire de Lormes (Nièvre). Bis repetita, après un premier mandat de 1995 à 2001. "J'avais beaucoup aimé cette fonction de maire qui est très intéressante. Mais surtout, les temps ont changé, ça n'est pas une répétition, ça n'est pas une routine, au contraire", explique Christian Paul.

Au début des années 2000, alors secrétaire d'État dans le gouvernement Jospin, mais aussi député de la Nièvre, il passe la barre à Fabien Bazin. Battu lors des législatives en 2017, le socialiste se met alors en retrait, mais reste impliqué localement. Aujourd'hui, il succède à son successeur, après une parenthèse de vingt ans.

"Nous avons toujours travaillé en équipe, en compagnonnage. Donc c'est une transmission qui s'est faite dans la joie […] Il y a eu ces années de travail qui ont produit des résultats. C'est un plaisir de s'inscrire dans la continuité de ce travail. Chacun apportera sa touche évidemment", détaille Christian Paul.

Non-cumul des mandats

Cette transition est rendue obligatoire par la loi. Élu président du Conseil départemental de la Nièvre début juillet, Fabien Bazin ne peut cumuler avec les fonctions de maire. Mais il se satisfait de voir un connaisseur des dossiers reprendre le flambeau.

"Il est très attaché aux problématiques de la ruralité. Il connaît parfaitement la ville de Lormes. On est dans une logique de travail tous les deux depuis de très longues années maintenant. Il n'a d'ailleurs jamais cessé de s'intéresser à la ville de Lormes et à son développement", précise Fabien Bazin. "Pour l'ensemble des conseillers municipaux, pour la population lormoise, c'était un choix qui était évident et simple"

À 61 ans, c'est donc un retour au premier plan pour Christian Paul. Un changement, sans grand bouleversement pour les habitants de Lormes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections départementales 2021 élections