Coronavirus : Nièvre, Doubs, Côte d'Or, Saône-et-Loire et Territoire de Belfort en rouge. Les rassemblements limités

Le ministre de la santé et des solidarités a fait un nouveau point ce mercredi 23 septembre sur la situation épidémique. Olivier Véran a annoncé le placement en alerte de 69 départements français dont 5 en Bourgogne Franche-Comté. De nouvelles restrictions de rassemblements sont annoncées. 

Le ministre de la santé classe Paris et la petite couronne en Zone d'alerte renforcée.
Le ministre de la santé classe Paris et la petite couronne en Zone d'alerte renforcée. © Eliot BLONDET / AFP / POOL
En Bourgogne-Franche-Comté, 5 départements ont désormais dépassé le seuil d'alerte face à l'épidémie de Coronavirus. C'est ce qu'a annoncé ce mercredi soir le ministre de la Santé. Jusqu'ici, seules la Côte d'Or et la Saône-et-Loire étaient en rouge. Les 3 autres départements le sont désormais car le taux d'incidence du virus (nombre de cas positifs pour 100 000 habitants) a franchi le seuil de 50 cas pour 100 000 habitants. C'est une surprise pour un département comme la Nièvre qui avait jusqu'ici été plutôt épargnée par l'épidémie, y compris lors de la première vague. Les 3 autres départements (Jura, Haute-Saône, Yonne) restent au seuil de vigilance. 

Au niveau national, le taux d'incidence est désormais de 95 cas pour 100 000 habitants.
 
 

Dijon bientôt en alerte renforcée ?

Les départements où le virus circule activement seront désormais classés en trois zones : zone d'alerte, zone d'alerte renforcée et zone d'alerte maximale. Aucun département de la région ne franchit cependant le seul d'alerte renforcée, ni le seuil d'alerte maximale présenté pour la première fois ce soir et qui entraine d'autres mesures de restrictions. La ville de Dijon a cependant été citée par le ministre Olivier Véran parmi les 4 agglomérations qui pourraient passer en alerte renforcée en cas de dégradation de la situation. 
 

Les rassemblements de plus de 30 personnes interdits en zone d'alerte

Lors de son allocution, le ministre de la Santé a également présenté de nouvelles mesures destinées à contenir la propagation de la maladie. Dans les départements classés en rouges, les rassemblements de plus de 30 personnes (fêtes, mariages, lotos, tombolas,...) sont désormais interdits. 
 



Dans les zones d'alerte renforcée (aucun Bourgogne Franche-Comté pour l'instant), les rassemblements seront limités à 10 personnes dans l'espace public (plages, parcs), les bars devront fermer à 22 heures maximum à partir de lundi, les fêtes locales et étudiantes seront interdites, les salles des fêtes et polyvalentes seront également fermées.

Le ministre a enfin appelé au respect des gestes barrière et à la réduction des interractions sociales dans la sphère publique, comme dans la sphère privée de manière à "reduire les évènement propices à la propagation du virus". 

Des mesures adaptées seront prises selon chaque territoire. Les décisions annoncées ce soir le sont pour 15 jours avec "réévaluation chaque fois que nécessaire".

 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société