Nièvre : la SNCF donne des paniers repas qui n'ont pas servi en raison du Covid-19

Dans la Nièvre, la SNCF a mené ce vendredi 22 janvier une action de solidarité. L'entreprise a fait don à une association de Nevers de 1 700 coffrets repas, habituellement distribués aux voyageurs en cas de problèmes de transport. Sans cette initiative, les denrées auraient été perdues.

La SNCF a fait don de paniers repas qu'elle n'a pas utilisé en raison de la crise du Covid-19.
La SNCF a fait don de paniers repas qu'elle n'a pas utilisé en raison de la crise du Covid-19. © Sophie Hémar / France Télévisions

Les 1 700 coffrets repas siglés SNCF auraient dû être distribués aux voyageurs en cas de problèmes de transport. Avant d'arriver à la date de péremption, ce stock est donné à une association. Il a fallu trouver un moyen de ne pas tout perdre.

"Le contexte Covid a fait que nous avons eu moins de voyageurs dans les trains. Nous avons fait moins de trains et bien sûr par conséquence moins d'aléas", précise Bruno de la Torre, directeur de ligne à la SNCF. "Un stock s'est accumulé en quelques mois dans nos locaux. Si mon équipe n'avait pas eu cette idée, on aurait été obligé de détruire ces coffrets repas. Ça aurait été bien dommage dans ce contexte difficile."

durée de la vidéo: 01 min 25
Nièvre : la SNCF donne des paniers repas qui n'ont pas servi en raison du Covid-19

Un coup de pouce bienvenu

C'est la Pagode, structure qui lutte contre la précarité dans la Nièvre, qui a récupéré ces dons. Les coffrets seront redistribués aux personnes en difficulté, au centre d'hébergement ou lors des maraudes. "Puisque c'est quelque chose qui est déjà paqueté, c'est beaucoup plus facile au niveau de la distribution", apprécie Marie-Christine Dehors, la présidente de l'association Pagode. "Elles contiennent une boisson chaude auto-chauffante, c'est quelque chose qui est d'autant plus appréciable. Les personnes visitées n'auront pas à boire immédiatement la boisson chaude et partir. Elles pourront l'utiliser à leur convenance."

Un coup de pouce bienvenu pour l'association dans le contexte de crise sanitaire. "Sur le premier semestre 2020, il y a eu 750 demandes d'aide alimentaire. Sur toute l'année 2019, il y en a eu 819", rappelle la présidente de l'association.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports vie associative société solidarité