Nièvre : le dispositif de veille saisonnière ORSEC Grand froid permet d'accueillir au moins 72 personnes

Les températures fraîchissent. Depuis le 1er novembre et jusqu'au 31 mars le niveau 1 “ veille saisonnière ” du plan grand froid est activé.  Le 24 novembre 2015, le préfet de la Nièvre a réuni tous les acteurs mobilisables dans le cadre du dispositif. 

Le dispositif ORSEC « Grand Froid » précise les actions à mettre en oeuvre au niveau départemental pour détecter, prévenir et limiter les effets sanitaires et sociaux liés aux vagues de froid, en portant une attention particulière aux populations les plus vulnérables (personnes en situation de précarité ou d’exclusion, personnes âgées, isolées).

Le plan « Grand Froid » s’appuie sur un système de veille et d’alerte lancée par Météo France, qui prend notamment en compte en compte les températures ressenties sous l’effet du vent.

Son activation opérationnelle s’appuie sur les quatre niveaux de couleur de la vigilance météorologique qui traduisent l’intensité du risque auquel la population est exposée pour les prochaines 24 heures. A chaque niveau correspond un renforcement de la mobilisation des différents acteurs (services de l’Etat, Conseil Départemental, communes, SAMU social, associations, établissement sanitaires et médico-sociaux).

Pour accueillir les personnes en difficulté, la Nièvre compte 72 places d’hébergements d’urgence dont 43 sont pérennes. En cas de nécessité, 29 places supplémentaires peuvent être mobilisées.

Toute personne en difficulté doit être signalée au SAMU social, en appelant le 115.

Par ailleurs, en période de froid, la préfecture appelle également à la plus grande prudence dans l’utilisation des appareils de chauffage, tels que poêles, cheminées, inserts, panneaux radiants.

Pour éviter tout risque d’intoxication par le monoxyde de carbone, qui peut être mortel, il faut impérativement s’assurer du bon entretien des appareils, en respecter les consignes d’utilisation et aérer régulièrement les pièces dans lesquelles ils fonctionnent.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie