Nièvre : la maternité de Cosne-sur-Loire peut-elle être sauvée ?

La maternité du pôle de santé de Cosne-sur-Loire dans la Nièvre a été suspendue
La maternité du pôle de santé de Cosne-sur-Loire dans la Nièvre a été suspendue

L’activité de la maternité de Cosne-sur-Loire, dans la Nièvre, est suspendue depuis décembre 2017. Les futures mamans doivent donc s'organiser pour aller accoucher à Nevers, Bourges, Auxerre ou Gien. L'espoir de sauver le service existe, mais les conditions sont encore floues.

Par B.L.

Pourquoi la maternité a-t-elle été suspendue ?


Depuis le 26 décembre 2017, l'Agence Régionale de Santé (ARS) a suspendu provisoirement l’activité de la maternité de la clinique du Nohain à Cosne-sur-Loire dans la Nièvre.

L’ARS justifie cette décision prise suite à des inspections ayant mis en évidence des dysfonctionnements de nature à compromettre la sécurité des patients. Ces manquements sont liés notamment à la présence insuffisante des personnels soignants et médicaux.

La suspension cessera dès que la clinique de Cosne-sur-Loire aura apporté les éléments de nature à remédier aux dysfonctionnements constatés, assure l'Agence Régionale de Santé.

A quelles conditions le service va-t-il rouvrir ?

Une réunion a eu lieu mercredi 24 janvier entre les élus locaux et le ministère de la Santé. Tout espoir n’est pas perdu, car l'Etat promet qu’il ne s'opposera pas à la reprise de l'activité si certaines conditions sont remplies.

"Il faut un anesthésiste en plus, un pédiatre à un temps plein et un autre qui peut le remplacer. Les sages-femmes ne doivent plus être en garde de 24 heures, mais en garde de 12 heures. Et le reste, ce sont des conditions matérielles", détaille Perrine Goulet, députée de la 1re circonscription de la Nièvre (LREM).

Autrement dit, le sort du service maternité dépend des investissements que fera le groupe Kapa, propriétaire de l'établissement.

En attendant, les patientes doivent s’organiser. C’est le cas de Charlotte Pommier qui devra faire trois quarts d'heure de route pour aller accoucher à Gien dans le département voisin du Loiret. Une situation qui l’inquiète, reconnaît-elle.

Le reportage de Rémy Chidaine, Tania Gomes et Eric Vial
Intervenants :
-Charlotte Pommier, future maman
-Aurélie Dutarte, sage-femme libérale
-Perrine Goulet, députée de la 1re circonscription de la Nièvre (LREM)

A lire aussi

Sur le même sujet

Les agriculteurs du nord Franche-Comté manifestent

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés