• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Nièvre : Le refuge des Douages appelle à l'aide

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

A Chantenay-Saint-Imbert, dans la Nièvre, ceux qui s'occupent du plus grand refuge de France consacré aux animaux de la ferme ont bien du mérite. Ils n'ont que très peu de moyens pour le faire et ne sont que deux. Ils appellent à l'aide. 

Par Caroline Jouret

Mouton, chevaux, volailles...Le Domaine des Douages, c'est un refuge consacré aux animaux abandonnés, éclopés, maltraités. Depuis 10 ans, Dominique Mauer les recueille et leur consacre sa vie.

Cette vocation est de plus en plus lourde à porter avec les années:  "Samedi et dimanche je me retrouve toute seule à nourrir l'ensemble du troupeau... Si il y avait que ça! mais il y a la maintenance, il y a les papiers, il y a... Je suis  vraiment à bout."

Pour l'aider, Dominique ne peut compter que sur Kévin Lacomme. Embauché en contrat aidé, il travaille à mi-temps depuis septembre : deux heures le matin et l'après-midi, mais c'est trop peu pour prendre soin de près de 800 animaux.

Kevin explique: "Il faudrait un petit peu plus de temps pour nous occuper du reste du domaine : tout ce qui est barrières, terrains, grillages et compagnie. Tout seul à plein temps ce serait beaucoup de travail à faire."ajout-t-il.

Deux salariés à plein temps, ce serait une dépense de plus de 72.000 euros par an pour l'association et c'est difficilement envisageable pour une petite structure qui doit survivre dans l'ombre des grosses fondations.

Dominique Mauer le dit très bien : "On ne sait jamais avec quoi on va vivre le mois d'après. On n'a aucune subventions, on ne vit que grâce aux dons. Le problème, c'est que comme toutes les petites associations, on n'a pas les moyens de faire de la publicité, on ne peut passer à la télé, on ne peut pas faire de jolies lettres ... Nous c'est du brut de brut! on a tout juste de quoi s'en sortir.

Dominique elle-même ne vit que du RSA. A 60 ans, elle espère maintenant trouver des partenariats, un mécène ou d'autres solutions, qui permettent d'assurer un avenir au Domaine et à tous ses pensionnaires.

Reportage : Rémy Chidaine -  Tania Gomes
Montage : Hugo Piguet
Avec
Dominique Mauer, Présidente du Domaine des Douages
Kévin Lacomme, Salarié

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Aéromodelisme : des hélicoptères plus vrais que nature

Les + Lus