"Au-delà de ce que j'avais imaginé" : le Nivernais Gaëtan Honoré boucle l'UTMB en 43 heures

Le Nivernais Gaëtan Honoré, rescapé des attentats du 13 novembre 2015, a conclu ce dimanche 3 septembre sa première participation à l'Ultra-Trail Mont-Blanc en 43 heures et 14 minutes.

"J'ai vécu mille vies en 43 heures. C'est la première fois de ma vie que je m'endormais en marchant", résume-t-il à son arrivée, après avoir embrassé sa famille.

L'enseignant nivernais Gaëtan Honoré a terminé ce dimanche 3 septembre sa première participation à l'Ultra-Trail du Mont-Blanc en 43 heures et 14 minutes, à la 1227ème place du classement général. Il a parcouru 172 kilomètres

"J'ai du mal à réaliser. C'est au-delà de ce que j'avais pu imaginer. Tu n'arrêtes pas". Au départ de Chamonix, le Nivernais aura traversé l'Italie, la Suisse et la France, principalement sur le tracé du GR du Tour du Mont-Blanc. Certaines portions se déroulaient de nuit. 

"J'aime bien, ça me va bien. Tu ne vois pas les montées, donc tu restes focus sur tes pas", indiquait-il vendredi soir à la nuit tombée, à l'occasion d'un ravitaillement. 

"C'était une évolution naturelle pour lui"

Ce rescapé des attentats du 13 novembre 2015 expliquait courir "avec l'idée de donner du sens à cette vie, de vivre à fond".  "Je courais déjà beaucoup avant, mais ça a pris une dimension vraiment différente. C'est un cheminement personnel"

Gaëtan Honoré était accompagné de sa famille, notamment de son beau-frère Stan Petit. Celui-ci assurait les ravitaillements. "C'est une évolution naturelle pour lui. C'est quelque chose où il s'est retrouvé, où il a pu trouver des choses en lui". "Il y a quand même une certaine fierté, une émulation dans tout ça", estimait ce samedi sa femme, Alix Honoré. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité