Colère des agriculteurs : barrages levés en Côte-d'Or et à Tournus, actions dans la Nièvre, quelle situation ce vendredi en Bourgogne ?

Situation disparate ce vendredi 2 février en Bourgogne. Alors que les agriculteurs de Côté-d'Or lèvent progressivement les barrages dans le département, plusieurs syndicats et responsables d'autres collectivités appellent toujours à la mobilisation sur les autoroutes et routes de la région. On fait le point.

Alors qu’hier la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs appelaient à suspendre les blocages des routes et autoroutes de France suite aux annonces du Premier ministre Gabriel Attal, ce vendredi 2 février, on compte encore quelques mouvements en Bourgogne. Les barrages en Côte-d'Or ont, eux, été levés dans la matinée et l'aprés-midi. France 3 Bourgogne fait le point.

Ce qu'il faut retenir de la journée :

  • En Côte-d'Or, les différents points de blocage ont été levés dans la matinée et en début d'après-midi
  • En Saône-et-Loire, les agriculteurs ont levé le barrage sur l'A6 à hauteur de Tournus
  • Dans l'Yonne, l'accès à l'A6 est bloqué à Avallon
  • Dans la Nièvre, la circulation n'est pas perturbé mais deux mouvements ont eu lieu, à Luzy et La Charité sur Loire

Le résumé heure par heure

17h00 - Nièvre : Les manifestations dans le départements sont en train de se finir.

15h45 Côte-d'Or : L'A6 est totalement ouverte, les agriculteurs ayant quitté leur point de blocage à Beaune. 

L'A31 est par contre interdite, malgré le départ des éleveurs car un feu de pneus s'est déclaré en bord d'autoroute.

15h - Saône-et-Loire : Les mesures de fermeture de l'A6 entre Mâcon Nord et Chalon Nord sont levées. Les véhicules peuvent circuler dans les deux sens. 

Les conducteurs de poids-lourds, dans le sens Lyon- Paris, sont invités à continuer à suivre les
itinéraires conseillés par l’A39 et l’A40.

12h55 - Nièvre : Les deux opérations se poursuivent à Luzy et La Charité sur Loire. Après quelques perturbation sur le trafic, la circulation est redevenue fluide dans l'ensemble du département indique la préfecture.

12h30 - Côte-d'Or : Après le barrage de Vitteaux en fin de matinée, c'est celui de Pouilly-en-Auxois qui a été levé aux alentours de 12h. Les interdictions de circulation des poids lourds ont été retirées sur l'ensemble des routes départementales. 

Les agriculteurs quitteront les points de Beaune et Til-Chatel dans l'après-midi.

11h50 - Yonne : Dans l'Avallonnais, l'accès par l'échangeur de l'A6 est toujours bloqué.

11h30 - Côte-d'Or : Les agriculteurs confirmaient la levée du point de blocage de Vitteaux. "Le week-end va arriver. On sait que ça devient compliqué de maintenir les blocages", indiquait un éleveur. 

Sur l'A6 à hauteur de Beaune, les manifestants s'apprêtaient également à partir. Ils levaient le blocage et rangeaient leur matériel.

Les agriculteurs expliquait vouloir déjeuner une dernière fois sur le point de blocage. "Le choix de lever le barrage a été fait suite aux annonces de ces derniers jours, notamment hier. Maintenant il faut laisser un temps à nos administrations pour qu'elles puissent appliquer ce qui a été demandé par le Premier ministre. On va les laisser travailler tout en maintenant une certaine pression", indiquait Mathieu Faivre, secrétaire général des Jeunes Agriculteurs.

Les éleveurs se laissent une dizaine de jours pour voir les actions du gouvernement. 

11h20 - Nièvre : La manifestation est en cours à Luzy. Il n'y a pas d'incidence sur la circulation indique la préfecture du département.

L'opération menée sur le pont de La Charité sur Loire a de son côté peu d'incidence sur le trafic. Les agriculteurs y distribuent des tracts.

Par contre l'échangeur 39 est fermé à hauteur de Saint-Pierre-le-Moutier. 

11h00 - Saône-et-Loire : Ils avaient annoncé leur départ pour 12h, mais les agriculteurs ont quitté l'A6 à hauteur de Tournus. 

10h30 - Saône-et-Loire : Le blocage de Tournus, mis en place depuis lundi, sera également levé dans la journée. Les agriculteurs devraient libérer l'A6 dans le secteur aux alentours de 12h.

10h10 - Côte-d'Or : Les Jeunes Agriculteurs indiquaient sur leurs réseaux sociaux la levée des barrages dans la journée en Côte-d'Or.

"Nos responsables vont continuer le travail avec les services de l'Etat. Nous restons vigilants et serons prêts à ressortir si les mesures ne nous conviennent pas", écrivaient-ils dans le post ci-dessous.

10h - Côte-d'Or : Selon nos équipes sur place, le barrage de Vitteaux devrait être levé dans la journée. Une source nous indiquait alors que la circulation sera à nouveau ouverte aux poids lourds à partir de 14h. Un gendarme nous informait de son côté que le blocage devrait être levé entre 10h et 11h.

A6 et A31 en partie bloquées

  • Sur l’A6, la circulation était toujours interdite sur deux portions ce matin. Entre Pouilly-en-Auxois et Beaune (Côte-d’Or) et entre Bierre-lès-Semur et Mâcon Sud (Saône-et-Loire).
  • L’A31 était également fermée entre Nuits-Saint-Georges et la jonction avec l’A6, et ce dans le sens Nancy-Beaune. Un barrage était toujours en place également à Til-Chatel. La circulation était interdite sur les des sens entre le diffuseur 4 d'Arc-sur-Tille et la frontière administrative avec la Haute-Marne.

Mis en place ce jeudi, le barrage filtrant de Vitteaux était encore maintenu ce matin. Les voitures pouvaient passer mais pas les poids lourds. La préfecture interdisait la circulation des camions sur :

  • La RD 70 entre le carrefour avec la RD 70/RD 970 à Clamerey et le carrefour avec la RD 70/RD
    905 à Vitteaux dans le sens de circulation Précy-sous-Thil-Vitteaux,
  • La RD 905 entre les communes de Venarey-les-Laumes et de Vitteaux, dans le sens Venarey-les-
    Laumes-Vitteaux et entre les communes de Sombernon et Vitteaux dans le sens Sombernon-
    Vitteaux,
  • Les RD 9, RD 119 et RD 26 entre Sombernon et Vitteaux, dans le sens Sombernon-Vitteaux.

Les agriculteurs de la Nièvre maintiennent la mobilisation

Dans la Nièvre, la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs restent mobilisés. Un barrage filtrant a été mis en place à 9 heures entre la Nièvre et le Cher, à La Charité sur Loire. Un autre mouvement était prévu entre 9 heures et 16 heures à Luzy, au Champ de foire.

"Nous ne pouvons pas nous satisfaire des mesures annoncées, qui ne proposent ni une vision claire de l’avenir ni une ambition pour l’agriculture française ! Face au manque de considération du gouvernement, nous appelons à maintenir la mobilisation", écrivent les syndicats dans un communiqué.

Les agriculteurs de l’Yonne qui restent également mobilisés avec des tracteurs toujours à Paris et d’autres éleveurs qui se dirigent vers la capitale.

Hier soir, le barrage filtrant mis en place à Saulieu (Côte-d’Or) a été levé à 18 heures et les poids lourds ont pu être évacués par la gendarmerie.

La Confédération paysanne veut poursuivre le mouvement

Si plusieurs points de blocage ont été levés après les annonces de Gabriel Attal, le mouvement n’est pas totalement terminé. Dans un communiqué de ce jeudi 1er février, la Confédération paysanne appelle à la poursuite de la mobilisation. "La question fondamentale du revenu n’étant toujours pas prise à bras le corps par le gouvernement".

Rien de concret sur le revenu, c’est bien le drame de ces annonces face à une telle mobilisation

Confédération paysanne, dans un communiqué

La Confédération paysanne qui dénonce aussi l’absence de remise en cause du libre-échange. "Nous restons mobilisés pour arracher un droit au revenu afin de maintenir des fermes et des paysannes et paysans nombreux et rémunérés", conclut le syndicat agricole.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité