Cosne-sur-Loire : le financement du nouvel hôpital inquiète les élus

Publié le
Écrit par Lucie Carbajal
L'ancien hôpital de Cosne-sur-Loire, fermé depuis deux ans.
L'ancien hôpital de Cosne-sur-Loire, fermé depuis deux ans. © France Télévisions

45 millions d'euros, c'était le montant annoncé pour la construction du nouvel hôpital à Cosne-sur-Loire dans la Nièvre. Mais après les dernières annonces de répartition des financements, les élus s'inquiètent. L'enveloppe aurait perdu 5 millions d'euros.

Le 9 mars dernier, lors d'un discours à Cosne-Cours-sur-Loire, le Premier ministre Jean Castex détaillait son plan de relance de l'investissement dans le système de santé, une mesure promise lors du Ségur de la santé. Cet investissement était très attendu dans la commune, confrontée à la fermeture de sa clinique et au vieillissement de son hôpital actuel. Une enveloppe de 45 millions d'euros était annoncée, avec 27 millions dédiés à la construction du nouvel hôpital et 13 millions à l'EHPAD.


Seconde étape, le 19 octobre, le Premier ministre présentait le volet investissements du Ségur de la santé, à l'occasion d'un déplacement à Dijon. Dans celui-ci, 23 millions d'euros sont alloués à la reconstruction de son hôpital. Les élus s'interrogent, où sont passés les 27 millions promis en mars ? 

L'état s'engage, les élus s'inquiètent

Perrine Goulet, députée Modem de la première circonscription de la Nièvre, a confié au premier ministre Olivier Véran les doutes qui agitent les élus face à ces dernières annonces. A la question, "pourrez-vous assurer que l'état sera au rendez-vous de ses promesses ?" Celui-ci répond que "oui, l'engagement sera tenu.

Mais cette réponse ne satisfait pas Hicham Boujlilat, conseiller municipal de Cosne et vice-président du conseil régional.

"Il [Olivier Véran] n'a rien annoncé de nouveau (...) la semaine dernière, le premier ministre indiquait que c'était 23 millions d'euros plus 4 millions (...) il nous manque une garantie pour ces 4 millions. Il n'a pas parlé des 12 millions manquants pour la maison de retraite et des 5 millions manquants pour la maison de santé." confie-t-il à notre journaliste. 

"Je suis très inquiet, en colère, ce que je crains c'est que l'Etat ne respecte pas sa parole", ajoute-t-il.

Jeudi dernier, les élus du conseil communautaire Coeur de Loire ont voté une motion à destination du Premier ministre dans laquelle le maire de Cosne Olivier Gillonnier, confiait sa "déception (...) Tout le monde s'attendait que le Ségur finance les 45 millions de la lettre de cadrage... Il ne sera pas question d'endetter la Ville de Cosne."

Un hôpital très attendu

Depuis la fermeture de la clinique de Cosne fin 2019, l'offre de soin est limitée dans la zone.

Ce nouveau projet de pôle santé doit regrouper urgences, imagerie, services de médecine, avec l'espoir de voir revenir un jour la chirurgie et peut-être la maternité, s'il est possible de recruter des praticiens. 

Le nouvel hôpital sera construit sur le site des Grands-Champs, rue du Colonel-Rabier. 

Les premiers travaux devraient débuter mi-2023 avec une inauguration prévue pour la fin de l'année 2025.

 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.