Municipales à Varennes-Vauzelles : Isabelle Bonnicel est élue haut la main

Isabelle Bonnicel (SE), dont l’élection de mars dernier avait été invalidée, a été réélue avec 60,27% des voix face à une liste de gauche unie. Elle retrouve son fauteuil de maire qu'elle n'avait occupé que 10 mois. 

Par Muriel Bessard

C’est un échec pour la gauche. Malgré le rassemblement opéré par Olivier Sicot qui avait réuni sur sa liste notamment des communistes, des socialistes et des membres d’Europe-Ecologie-les Verts, c’est la liste menée par la candidate sans étiquette qui a été élue. Rompant avec une tradition de maire communiste depuis 70 ans à Varennes-Vauzelles. 

L’élection d’I. Bonnicel est un choix affirmé

La surprise est d’autant plus grande qu’Isabelle Bonnicel et ses colistiers ont obtenu 60,27% des suffrages. Et ils sont arrivés en tête dans les 8 bureaux de vote de la commune. Le taux de participation a, lui aussi, été élevé : 67% contre 61% en mars 2014, preuve que les habitants de Varennes-Vauzelles étaient déterminés.

L’élection de mars 2014 avait été invalidée

Isabelle Bonnicel se voit donc confortée dans le fauteuil de maire qui lui avait été contesté : elle avait en effet remporté les dernières élections municipales avec seulement 26 voix d’avance sur la liste menée par le communiste Pascal Reuillard. Une autre liste de gauche était présente au 1er tour. Cette fois, malgré l’union à gauche, c’est avec plus de 1.000 voix de plus que ses adversaires qu’elle a été élue.

De sensibilité de droite, Isabelle Bonnicel se présentait sans étiquette avec le soutien de Denis Thuriot, le maire de Nevers, qui avait lui-même surpris tout le monde en battant le socialiste Florent Sainte-Fare-Garnot en mars 2014.

Le 2nd tour est incertain aux élections départementales

L’élection municipale était couplée avec les départementales. 4 binômes s’y présentaient. Au 2nd tour, il devrait y avoir une triangulaire. Le tandem FDG/PS formé par Lionel Lecher et Martine Renault est arrivé en tête avec 36,43% des voix. Il fera face à un binôme sans «étiquette investi par le parti de Denis Thuriot, Jean-François Dubois et Fabienne Grandcler, arrivé en 2ème position avec 27,97% des voix. Troisième force en présence, les frontistes Serge Arriat et Claire Richert qui ont recueilli 23,35% des suffrages.
La liste UMP constituée de Françoise Brossard et Patrick Frison avec seulement 12,25% des voix ne s’est pas qualifiée. Le résultat du 2nd tour dépendra largement de ce que feront les électeurs de ce dernier binôme sans étiquette.

Double élection à Varennes Vauzelles

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Personnels hospitaliers en maisons de retraite : la réalité du métier à l'EHPAD de Beaucourt

Près de chez vous

Les + Lus