Nevers : les agriculteurs manifestent contre l'agri-bashing

Des agriculteurs de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs de la Nièvre font une opération barrage filtrant à Varennes-Vauzelles lundi 7 octobre 2019. / © Rémi Chidaine
Des agriculteurs de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs de la Nièvre font une opération barrage filtrant à Varennes-Vauzelles lundi 7 octobre 2019. / © Rémi Chidaine

Des agriculteurs de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs de la Nièvre ont manifesté à Nevers lundi 7 octobre 2019. Après une opération barrage-filtrant à Varennes-Vauzelles, ils sont allés à Nevers devant la permanence de Perrine Goulet, députée LREM de la Nièvre.

Par M. F.

Des militants de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs de la Nièvre ont manifesté lundi 7 octobre au niveau de l'échangeur 33 de l'autoroute A77 à Varennes-Vauzelles, près de Nevers.

"L'objectif de cette action est de sensibiliser sur les difficultés que rencontrent les agriculteurs aujourd'hui, précise Stéphane Aurousseau, le président de la FDSEA de la Nièvre. On a une sécheresse qui met vraiment à mal les hommes, les animaux, la végétation, le paysage. C'est la deuxième année consécutive. Les revenus des agriculteurs vont quand même être très affectés.

Mais comme si ça ne suffisait pas, aujourd'hui ce qui les blessent beaucoup ce sont les attaques récurrentes dont ils sont l'objet en permanence."


 Au point de blocage, les agriculteurs reçoivent le soutien des automobilistes qui comprennent leur désarroi.
CETA, ZNT, agribashing, prix trop bas... Les agriculteurs de la FDSEA et des JA ont manifesté à Nevers lundi 7 octobre 2019. / © Rémi Chidaine
CETA, ZNT, agribashing, prix trop bas... Les agriculteurs de la FDSEA et des JA ont manifesté à Nevers lundi 7 octobre 2019. / © Rémi Chidaine


Les manifestants ont poursuivi leur mobilisation dans l'après-midi en se rendant dans le centre-ville de Nevers.
Ils ont pris la direction de la permanence de Perrine Goulet, députée LREM de la 1re circonscription de la Nièvre.
La rencontre se déroule sans heurts mais l'incompréhension est palpable, des deux côtés.

L'écoute de la députée, qui se veut représentante de la ruralité, ne suffira pas à apaiser al colère des agriculteurs qui promettent de nouvelles mobilisations.
 
Un reportage de Rémy Chidaine, Tania Gomes et Cécilia Ngoc

Avec Stéphane Aurousseau, président FDSEA de la Nièvre et Perrine Goulet, députée LREM 1ère circonscription de la Nièvre


D'autres actions sont prévues un peu partout en France mardi 8 octobre. A partir de 11h, les agriculteurs multiplieront les opérations escargot pour dénoncer l'agri-bashing.
En Côte-d'Or, par exemple, cela se traduira par le blocage de l'autoroute A6 à Pouilly-en-Auxois dans les deux sens et de l'autoroute A31 entre Til-Châtel et Arc-sur-Tille.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'école de Bellefontaine en grève et en deuil

Les + Lus