Nevers : des amateurs de cinéma tournent le film "Trace la route" sans budget

Le tournage a commencé le 20 octobre dernier et prendra le fin le dimanche 4 novembre 2018. "Trace la route" est un film réalisé sans budget et réunit des nivernais, amateurs de cinéma.

C'est un pari fou que soutient toute la communauté neversoise. Ils sont une cinquantaine de bénévoles, entre 12 et 86 ans et ils se sont réunis autour du film "Trace la route". Le film est réalisé sans budget par Serge Sandor et Bibi Naceri.

Le premier est metteur en scène, le deuxième est scénariste. Le duo est prometteur.

Serge Sandor et Bibi Naceri jonglent entre théâtre et grand écran. Sandor confie d'ailleurs qu'il y a eu un "vas-et-viens entre l'écriture et la scène théâtrale pour s'approcher au plus près d'un scénario qui tienne la route".

Une aventure plurigénérationnelle et pluriculturelle

Une vingtaine de scénaristes au total travaille sur le projet. "Des jeunes et des vieux" comme s'amusent à le dire les deux réalisateurs. Malgré une réticence partagée des deux groupes au début du tournage, tous se sont très bien entendus. L'âge ne compte plus, seulement le talent de comédien de chacun ! 

Lorie Paillet incarne Nora, une jeune étudiante africaine, studieuse, adoptée par une famille de Nevers. Elle développe des liens très forts avec son frère d'adoption, "un gamin du coin qui collectionne les délits". 

La comédie, c'est une vocation pour Laurie. "Trace la route" est une expérience professionnelle indéniable, une chance inouïe. 
 
Un film tourné à Nevers, sans budget

L'écriture du film a commencé il y a un peu plus d'un an. Dernier clap de tournage prévu pour le dimanche 4 novembre. La première projection est annoncée pour mars 2019

"Trace la route" cherche toujours des diffuseurs.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture société économie