A Nevers, un étudiant et des personnes âgées vont vivre ensemble pendant un an

Un-e étudiant-e pourra bientôt se loger gratuitement... dans une résidence pour séniors. A Nevers, un établissement propose la location d'un de ses logements pour un-e jeune, en échange de services pour les personnes âgées. 
Les étudiants devront être disponible au moins deux heures par jour pour les personnes âgées : dépannage, jeux de société...
Les étudiants devront être disponible au moins deux heures par jour pour les personnes âgées : dépannage, jeux de société... © Tania Gomes - France Televisions
C'est une colocation d'un nouveau genre. Basée sur l'échange et le partage. A Nevers (Nièvre), une résidence pour personnes âgées propose la location d'un de ses logements pour un-e étudiant-e. Une location gratuite... ou presque. L'étudiant-e s'engage à passer du temps avec les résidents.

Un accompagnement plus individualisé

Laure Maronnat est la directrice de l'établissement et a conscience des difficultés, notamment financières, rencontrées par les étudiants. "Pour un étudiant, le coût du logement est conséquent dans son budget." Alors proposer un logement gratuitement peut être un "vrai soulagement et lui permettre de poursuivre ses études". 

La direction cherche encore celui ou celle qui s'installera prochainement dans la résidence. L'étude des profils est rigoureuse. "On recherche une personne qui aime le contact humain, communiquer et partager" précise Léa Tarraf, directrice adjointe de la résidence. En échange de la gratuité du logement, l'étudiant-e devra se rendre disponible 59 heures par mois. Un contrat sera d'ailleurs signé. "Il fera partie de l'équipe et pourra apporter quelque chose de plus" ajoute Léa Tarraf.

L'établissement dispose déjà d'une animatrice et d'un programme d'activités bien rempli. Ce jeune, qui arrivera dans les prochains jours, accompagnera ses colocataires dans des tâches quotidiennes : dépannage en informatique, promenade, jeux de société, partage des repas... "Ce sera une démarche plus individuelle", selon la directrice adjointe. "Il aura sûrement des confidences que nous n'obtiendrons pas. Les résidents ont une histoire de vie assez riche... Ce seront des moments privilégiés." Convivialité et partage seront donc les maîtres-mots de cette expérience. 
 
L'étudiant-e posera ses valises dans un appartement tout équipé dans une résidence pour séniors. En échange, il-elle s'engage à accompagner les personnes âgées dans leurs tâches quotidiennes.
L'étudiant-e posera ses valises dans un appartement tout équipé dans une résidence pour séniors. En échange, il-elle s'engage à accompagner les personnes âgées dans leurs tâches quotidiennes. © T. Gomes - France Televisions

Révisions... et belote 

De quoi ravir les résidents... "Je trouve que c'est positif. Avoir un jeune avec nous, ça nous maintient plus jeune" selon Jacqueline. A ses côtés, Reine tient à préciser qu'elle est "encore jeune". Elle l'attend impatiemment "pour la belotte" ou "lui demander des conseils".

Entre deux révisions, l'étudiant-e sait qu'il pourra aussi compter sur les résidents. "Il jouera aux boules avec nous dans ses moments de détente !" Reine vient de lancer les invitations...

Évidemment, l'étudiant-e profitera des équipements de la résidence. En plus du studio dans lequel il-elle sera installé-e (avec terrasse), la salle de sport et le salon de coiffure mais aussi la piscine lui seront accessibles. Toutes les conditions sont-elles réunies pour obtenir son diplôme dans de bonnes conditions ? En France, le principe séduit puisque les collocations intergénérationnelles se multiplient.


Le reportage de Valentin Chatelier, Tania Gomes et Pierre Bouillot :
A Nevers, des jeunes logés gratuitement dans une résidence pour seniors
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société jeunesse famille économie