Nevers : finies les réservations, les piscines reprennent leurs horaires d’été

Plus besoin de réserver un créneau horaire d’une heure et demie pour nager dans l’agglomération de Nevers. Les deux piscines reprennent leurs horaires d’été dès le 6 juillet 2020. Un assouplissement du protocole sanitaire permet d’accueillir plus de nageurs et de baigneurs. 

A partir du 6 juillet 2020, plus besoin de réserver un créneau horaire pour nager dans les piscines de l'agglomération de Nevers.
A partir du 6 juillet 2020, plus besoin de réserver un créneau horaire pour nager dans les piscines de l'agglomération de Nevers. © Tania Gomes FTV
Désinfection des mains à l’entrée. Vestiaires vides. Maître nageur à bonne distance. Point de contrôle aux douches. Quelques bonnets de bain qui traversent le grand bassin. Personne dans le petit. Le bruit de l’eau et de ses pompes. Ambiance calme, voire studieuse au pôle aquatique Aquabalt de Nevers. Mais ça, c’est bientôt fini. Ou presque. Les pôles aquatiques, Aquabalt et Ilot Corail, peuvent de nouveau accueillir plus de personnes. Le protocole sanitaire lié au Corona virus s'allège dès lundi 6 juillet 2020. Plus besoin de réserver un créneau horaire pour nager dans l'agglomération de Nevers.

Cet été, les Nivernais pourront décider sur un coup de tête, de se détendre à la piscine. Plus besoin de réservation obligatoire de créneau horaire d'une heure et demie. « Je ne suis pas retourné à la piscine depuis sa ré-ouverture. Je ne suis pas un grand nageur. Mais avec les beaux jours les enfants commencent à avoir envie de se tremper. Ca va être plus simple de céder aux caprices », sourit Antoine Allègre, père de Louison 6 ans et Théo 8 ans.

« Nous pourrons accueillir 250 personnes »

Les vacances scolaires commencent en même temps que le protocole sanitaire s’assouplit. « La fréquentation maximale instantanée (FMI) imposée depuis la réouverture est de 50 personnes. 16 dans le grand bassin et 34 dans le petit. Le centre Aquabalt peut normalement accueillir jusqu’à 650 personnes. Avec l’allègement des mesures, nous pourrons accueillir simultanément 250 personnes, cet été », explique Denis Angilbert, directeur des sports de Nevers Agglomération.
Fin des réservations de créneau horaire pour nager ou barboter en famille. Dès le 6 juillet 2020, le petit bassin et la pataugeoire d'Aquabalt à Nevers vont pouvoir se remplir.
Fin des réservations de créneau horaire pour nager ou barboter en famille. Dès le 6 juillet 2020, le petit bassin et la pataugeoire d'Aquabalt à Nevers vont pouvoir se remplir. © Tania Gomes France Télévions
Les équipements aquatiques de l’agglomération ont ouvert le 22 juin 2020 avec un protocole sanitaire inspiré du guide édité par le Ministère des Sports :« La fréquentation est restée plutôt confidentielle depuis la réouverture. Les nageurs eux sont ravis. Ils profitent de conditions optimales en étant que deux par ligne d’eau. Mais le protocole sanitaire reste contraignant pour eux comme pour l’équipe en charge de la désinfection des vestiaires et des sanitaires », avoue Denis Angilbert.

« Elle a encore cette réputation de bouillon de culture » 

La fréquentation des pôles aquatiques nivernais chute depuis trois mois. « C’est une période qui est très compliqué pour nous. Nous en sommes à 25000 euros de perte sur l’année en cours ». La pandémie et les mesures sanitaires restrictives ne jouent pas en faveur d’une réputation tenace. « On sent toujours une forme de réticence face à la piscine. Elle a encore cette réputation de bouillon de culture. C’est pourtant fini. Plus personne n’attrape de verrue à la piscine. Les produits de désinfection sont très performants. Et il est d’ailleurs prouvé que le chlore tue le Corona virus », insiste le directeur des sport de Nevers.
Nouvelle mesure sanitaire : bonnet de bain obligatoire.
Nouvelle mesure sanitaire : bonnet de bain obligatoire. © Tania Gomes France Télévisions
 La saison estivale et ses fortes chaleurs aident davantage. « Je reste vigilante. J’évite encore les établissements sportifs. Mais c’est vrai qu’en plein moi d’août, je me laisserai plus facilement tenter par un après-midi à la piscine. J’avoue que ça m’a manqué de ne plus pouvoir venir nager quand j'en avais envie », confie Sandrine Bréchet croisée aux abords d’Aquabalt attachant son vélo. 

« Pas d’aquagym »

Une envie soudaine de se détendre dans l’eau chlorée peut être facilement assouvie. Mais, pas question d’emprunter du matériel ou de s’inscrire à une activité. Ni frite. Ni toboggan. « Nous annulons l’ensemble des activités collectives prévues pour l’été. Pas d’Aquagym. Nous ne maintenons que l’apprentissage de la natation dans le cadre de l’action de la fédération française de natation, J’ apprend à nager, pour les 4/12 ans », déplore Denis Angilbert. Des mesures compensent les pertes des  usagers. Ils peuvent demander jusqu’à trois mois de prolongation de leur abonnement.

Des vacances scolaires avec des piscines ouvertes 

C'est le grand retour des horaires d'été dans les établissement de l'agglomération.Avec la pandémie actuelle, la vigilence reste de mise. Certaines règles sont donc maintenues, et doivent strictement être respectées :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs famille société sport coronavirus santé vacances
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter