Le SAMU de la Nièvre enfin doté d'un hélicoptère

L'hélicoptère du SAMU de la Nièvre était attendu depuis des années. / © Rémy Chidaine / France 3 Bourgogne
L'hélicoptère du SAMU de la Nièvre était attendu depuis des années. / © Rémy Chidaine / France 3 Bourgogne

L'équipement a été inauguré ce lundi 13 janvier. Il doit faire gagner du temps précieux dans des secteurs loin des hôpitaux.

Par M. F.

Il avait été promis l'année dernière par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, lors d'un déplacement dans la Nièvre. Il devient réalité. L'hélicoptère du SAMU de la Nièvre a été inauguré ce lundi 13 janvier par ses financeurs.

L'hélicoptère est équipé médicalement de la même manière que pourrait l'être une ambulance. Pour l'instant c'est un appareil construit en 1997 qui vole, il sera remplacé prochainement par un modèle neuf.
 
Le SAMU de la Nièvre enfin doté d'un hélicoptère
L'équipement a été inauguré ce lundi 13 janvier. Il doit faire gagner du temps précieux dans des secteurs loin des hôpitaux. - France 3 Bourgogne - Rémy Chidaine, Claude Heudes, Carlos Zappalá

Cet appareil est engagé par le centre d'appel du SAMU dès qu'il l'estime nécessaire. "On envoie une équipe médicale, un médecin et un infirmier auprès d'un patient pour le ramener soit vers l'hôpital de Nevers soit le transférer vers un CHU si des soins particulièrement pointus sont nécessaires", indique Pierre Pribile, le directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté.

"Lorsqu'il faut transférer un patient de l'hôpital de Nevers vers le CHU, ça pouvait nous amener à mobiliser pendant six heures (aller-retour) une équipe médicale". Ce ne sera plus forcément nécessaire. Un gain de confort pour les patients et de temps pour les équipes médicales, qui pourront se consacrer à d'autres tâches.
 

Un hélicoptère de plus dans la région

La région comptait jusqu'ici quatre hélicoptères sanitaires, à Dijon, Besançon, Auxerre et Chalon-sur-Saône, et un hélicoptère de la sécurité civile à Besançon. Pour les élus qui le demandaient depuis plusieurs années, l'arrivée d'un appareil à Nevers corrige ainsi un déséquilibre.

"C'est vraiment un plus pour Nevers. C'est la réparation d'une inéquité qui existait. Il n'était pas normal que Nevers n'ait pas cet équipement", précise Marie-Guite Dufay, la présidente PS du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

L'appareil ne se limitera pas à des missions dans la Nièvre. Il est interrégional et sera amené en cas de besoin à intervenir dans le Cher, le Loiret ou l'Allier.

Avec l'hélicoptère supplémentaire qui s'installe à Nevers, il est prévu 3 500 heures de vol par an, 4 000 à moyen terme pour l'ensemble des appareils de la région. En 2018, moins de 3 000 heures de vol avaient été réalisées par quatre appareils, selon l'ARS.

C'est la société MBH SAMU, filiale de Mont Blanc Hélicoptères, une société basée en Haute-Savoie, qui a obtenu en novembre 2019 le marché public régional des hélicoptères sanitaires.

Celui-ci prévoit notamment le remplacement de tous les hélicoptères du SAMU par des appareils neufs. Ces hélicoptères sont en cours de fabrication, ils seront livrés entre l'été 2020 et l'automne 2021.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus