Cet article date de plus de 3 ans

Nevers interdit les cirques avec animaux sauvages

La ville de Nevers a décidé de ne plus accueillir de cirques détenant des animaux sauvages. Les élus mettent en avant le respect de la nature et de l'environnement.
Illustration.
Illustration. © FTV
Les animaux sauvages dans les cirques à Nevers, c'est fini. Jusqu'ici la ville se contentait de visites de contrôle, mais les élus de la majorité municipale ont fait savoir leur volonté de ne plus accueillir ceux détenant des lions, tigres ou autres éléphants.

La ville continuera à accorder deux autorisations par an, uniquement à des cirques sans animaux sauvages.

Nevers interdit les cirques avec animaux sauvages ©France 3 Bourgogne

D'autres villes ont interdit les cirques

Les cirques et leurs ménageries pourront toutefois toujours être accueillis sur des terrains privés, si la préfecture autorise leur installation.

La municipalité va donc sensibiliser les propriétaires, et notamment les grandes surfaces, à refuser également leur passage.

Comme Nevers, une centaine de villes en France s'oppose également à la détention d'animaux sauvages.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux sorties et loisirs