Cet article date de plus de 5 ans

Nevers : les sept familles de réfugiés syriens sont arrivées

Ce mardi 20 octobre à partir de 16h00, ces sept familles syriennes, en provenance du Liban, ont été reçues par le président de Nevers Agglomération, Denis Thuriot, et les élus communautaires, au siège de Nevers Agglomération.
Ces réfugiés, en provenance du Liban, sont arrivés en bus de l'aéroport de Roissy, en milieu d'après-midi. Leurs visages exprimaient beaucoup de fatigue. C'est donc, au final, sept familles qui ont été reçues dans le cadre d'une cérémonie républicaine par les élus de l'agglomération. L'une des familles, qui devait s'installer à Nevers, n'a finalement pas pris l'avion. 

Le reportage de Cécile Claveaux, Tania Gomes et Charles Morhain avec :

durée de la vidéo: 02 min 05
L'accueil de réfugiés syriens à Nevers

« Le problème, c'est pas vous mais la guerre ! »

A travers cette cérémonie , les élus neversois souhaitaient offrir un accueil qui se vouait avant tout fraternel, solidaire et citoyen. Dans son discours, le maire de Nevers, Denis Thuriot, a déclaré : « c'est la vocation pour la France d'accueillir ceux qui sont persécutés. Le problème, ce n'est pas vous mais la guerre ! »
Ces réfugiés syriens semblaient épuisés à leur arrivée à Nevers.
Ces réfugiés syriens semblaient épuisés à leur arrivée à Nevers.

Un accompagnement social pour une intégration rapide

Ces familles vivront sur plusieurs communes, en l'occurrence Nevers, Varennes-Vauzelles, Fourchambault et Coulanges-lès-Nevers. Leur accompagnement social sera géré par des associations locales - Coallia, Solidarité Nevers-Syrie…-  et par les services de l’Etat. Objectif, permettre à ces 27 adultes et enfants, qui ont connu la guerre et un exil dans des conditions difficiles, de s'intégrer au mieux.

Les élus de Nevers Agglomération se sont très vite positionnés après l'annonce par François Hollande de l'arrivée prochaine de 24 000 réfugiés syriens en France. ils entendaient ainsi réaffirmer « leur volonté d’accueillir dignement des réfugiés et victimes de guerre sur leur territoire et leur attachement aux principes constitutionnels du droit d’asile. »

Les premières réactions recueillies par C. Claveaux et T. Gomes avec : 
durée de la vidéo: 00 min 35
Des réfugiés syriens à Nevers : les premières réactions


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réfugiés société migrants immigration