Nevers : le procès pour agression sexuelle du rugbyman de l’USON Josaia Raisuqe est de nouveau reporté

Josaia Raisuqe (au centre) et Waisea Nayacalevu (au second plan sur la gauche) au tribunal correctionnel de Paris mercredi 31 janvier 2018 / © Thomas SAMSON / AFP
Josaia Raisuqe (au centre) et Waisea Nayacalevu (au second plan sur la gauche) au tribunal correctionnel de Paris mercredi 31 janvier 2018 / © Thomas SAMSON / AFP

Le rugbyman fidjien Josaia Raisuqe est accusé d’agression sexuelle. Son procès a été une nouvelle fois renvoyé. Il aura lieu en juin 2020 dans l'attente notamment d'une expertise psychiatrique demandée par son avocat.
 

Par B.L. avec AFP


Le procès pour agression sexuelle a été renvoyé au 24 juin 2020, en raison de l'absence des parties civiles et dans l'attente d'une expertise psychiatrique.

Josaia Raisuqe, ex joueur du Stade Français, évolue aujourd'hui à l’USON Nevers Rugby, club de Pro D2.
Le Fidjien est accusé d'avoir agressé sexuellement une femme le 23 juillet 2017. Ce soir-là, il fêtait son anniversaire avec des coéquipiers du Stade Français, club dont il a été licencié depuis.

La victime a raconté comment Josaia Raisuqe lui avait notamment "saisi les seins violemment et fortement" à la sortie d'une boîte de nuit du 13e arrondissement de Paris. Le joueur nie toute agression sexuelle.
 

Le parquet a requis un an de prison avec sursis


Lors d'une audience le 29 novembre 2017, le parquet de Paris avait requis un an de prison avec sursis contre le rugbyman.
Mais, son avocat avait exigé une expertise psychiatrique. Cette expertise n'a toujours pas été réalisée, ce qui a déjà provoqué plusieurs reports d'audience.
L’examen sera effectué d'ici deux semaines, a déclaré Thomas Klotz, l’avocat du joueur.

Le club de Nevers vient de rencontrer un autre problème avec un joueur fidjien du pôle espoir de l'USON. Jolame Lawebuka, âgé de 20 ans, était arrivé en France cet été. Il a été condamné à trois mois de prison mardi 1er octobre 2019 et sera expulsé de France après sa peine. Il avait violemment agressé une femme dans les rues de Nevers ce week-end.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus