• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Nièvre : la Croix-Rouge lance une collecte de vêtements chauds

La Vesti-Boutique de la Croix-Rouge, rue de l'Oratoire, à Nevers
La Vesti-Boutique de la Croix-Rouge, rue de l'Oratoire, à Nevers

La vague de froid qui frappe toute la France va durer plusieurs jours. La Croix-Rouge de Nevers se mobilise pour protéger les sans-abri. Elle a lancé une collecte de vêtements et de sacs de couchage.

Par B.L.

Il a fait moins 6 degrés sous abri la nuit dernière à Nevers et des températures glaciales sont annoncées pour toute la semaine.

Face à cette situation, la Croix-Rouge a activé son dispositif "vague de froid". Tous les bénévoles sont mobilisés pour renforcer les maraudes et assurer l’accueil dans des centres d’hébergement d’urgence.

L’unité locale de la Croix-Rouge de Nevers a aussi lancé un appel à la générosité auprès des particuliers.
Le stock de couvertures est épuisé et il faut également des vêtements chauds pour les personnes en détresse. Des bonnets, des écharpes, des chaussures, tous les dons sont les bienvenus, pour les hommes comme pour les femmes. Les duvets, qui sont particulièrement appréciés par les sans-abri, sont les bienvenus.

Les dons peuvent être déposés à la Vesti-Boutique de la Croix-Rouge, 8 Rue de l'Oratoire, à Nevers.


Le reportage de Rémi Chidaine, Tania Gomes et de Philippe Sabatier

Nièvre : la Croix-Rouge lance une collecte de vêtements chauds
La vague de froid qui frappe toute la France va durer plusieurs jours. La Croix-Rouge de Nevers se mobilise pour protéger les sans-abri. Elle a lancé une collecte de vêtements et de sacs de couchage. Intervenants : -Fabien Stimac, bénévole -Catherine Jeaunet, présidente de l'unité locale de la Croix-Rouge de Nevers -Odile, bénévole  - Rémi Chidaine, Tania Gomes et de Philippe Sabatier

Intervenants :
-Fabien Stimac, bénévole
-Catherine Jeaunet, présidente de l'unité locale de la Croix-Rouge de Nevers
-Odile, bénévole

A lire aussi

Sur le même sujet

Gilets jaunes : dans l'Yonne, forte mobilisation dans la Puisaye

Les + Lus