Nièvre : le « dentiste de l’horreur » ne fait pas appel

Mark Van Nierop, un dentiste néerlandais qui a exercé dans la Nièvre entre 2008 et 2012, a été condamné à 8 années de prison ferme par le tribunal correctionnel de Nevers mardi 26 avril 2016. Il a décidé de ne pas faire appel de cette décision.

Mark Van Nierop a été surnommé le "dentiste de l'horreur" après avoir mutilé des dizaines de patients. Il avait été recruté par un chasseur de tête pour faire face à la pénurie de personnel médical dans la Nièvre. A partir de 2011, les plaintes avaient commencé à faire leur apparition. L’homme avait alors fui au Canada où la police avait retrouvé sa trace en 2014.
Son procès s’était tenu du 8 au 14 mars 2016 devant le tribunal correctionnel de Nevers.La procureure de la république avait retenu des mutilations pour 53 victimes, demandé une requalification des faits pour 20 autres, notamment en "violences avec préméditation", et trois relaxes. Au final, le prévenu a été relaxé des faits de violences sur six victimes et de certains faits d'escroquerie, le tribunal ayant aussi requalifié les faits pour deux victimes.

Le tribunal a ordonné son maintien en détention et a assorti la peine de huit ans de prison d'une interdiction d'exercer définitive et d'amendes dont le montant s'élève à 10 500 euros.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité