Nièvre : la sécheresse s’aggrave, de nouvelles mesures sont prises

Malgré les pluies qui sont tombées ces dernières heures sur la Bourgogne, la sécheresse est toujours présente. Une grande partie du département de la Nièvre est en situation de crise. Les mesures de restriction d’usages de l’eau sont donc renforcées.
 

Par B.L.

L’ensemble des bassins du département est concerné par le manque d’eau. Actuellement, 13 secteurs ont atteint le seuil de crise et les 3 restants sont en seuil d’alerte.

Quelles sont les zones en crise ? 

Le seuil de crise est déclenché sur les zones Acolin-Colâtre, Aron, Alène-Cressonne, Beuvron, Dragne, Ixeure-Canne, Mazou-Nohain, Nièvre, Vrille, Sauzay, Chalaux-Cure, Yonne aval et Yonne amont.

Ce niveau restreint les usages aux seuls usages prioritaires (alimentation en eau potable et abreuvement des animaux essentiellement).

Quelques dérogations sont possibles en ce qui concerne les prélèvements pour irrigation agricole (retenues déconnectées, maraichage, horticulture et pépinières).
 

Quelle est la situation dans le reste de la Nièvre ? 


Le seuil d’alerte est en vigueur sur les zones Loire amont, Loire aval, et Allier. Ce niveau réduit de 25 % les prélèvements.

Conséquence : la préfète de la Nièvre a pris un arrêté instituant de nouvelles mesures de restrictions d’usage de l’eau, le texte a été publié le 22 septembre 2019 à minuit. Cet arrêté préfectoral est consultable sur internet et en mairie.

 
La sécheresse s’aggrave dans la Nièvre où 13 zones sur 16 sont en crise dans le département lundi 23 septembre 2019. / © Préfecture de la Nièvre
La sécheresse s’aggrave dans la Nièvre où 13 zones sur 16 sont en crise dans le département lundi 23 septembre 2019. / © Préfecture de la Nièvre


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus