Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron fait campagne dans la Nièvre

© Eric FEFERBERG / AFP
© Eric FEFERBERG / AFP

L'ancien ministre de l'Economie de François Hollande est candidat à l’élection présidentielle de 2017. Il a choisi la Nièvre pour exposer son programme en matière de santé. Il a rencontré du personnel de l'hôpital Pierre Bérégovoy à Nevers, avant de tenir un meeting vendredi 6 janvier 2017.

Par B.L.

Emmanuel Macron refuse de participer à la primaire organisée par le PS et mène sa campagne seul à l’aide de son mouvement En Marche.
Une tactique qui lui réussit plutôt bien en ce moment. En effet, un sondage Elabe publié jeudi 5 janvier 2017 confirme sa place de troisième homme dans les intentions de vote pour le 1er tour de l'élection présidentielle.

Selon huit scénarios différents, incluant ou non une candidature de François Bayrou et quatre vainqueurs de la primaire socialiste, Emmanuel Macron arrive troisième, voire deuxième.
Avec des scores de 16% à 24%, il arrive dans la plupart des cas en troisième position, devant le candidat socialiste, mais il parvient à se qualifier pour le second tour si le candidat issu de la primaire est Arnaud Montebourg et en l'absence de François Bayrou.



Le candidat à l'élection présidentielle s’est rendu à Nevers vendredi 6 janvier. Dans l'après-midi, il a rencontré le personnel du centre hospitalier pour échanger avec les agents sur leurs conditions de travail.
Il a ensuite tenu un meeting à la Maison de la Culture à Nevers à 19h où il a présenté ses propositions en matière de santé.

Le reportage de Rémy Chidaine, Quentin Cézard et Cécile Frèrebeau

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron fait campagne dans la Nièvre
Emmanuel Macron a choisi la Nièvre pour exposer son programme en matière de santé. Le candidat à l'élection présidentielle s’est rendu à Nevers où il est allé à la rencontre du personnel de l'hôpital Pierre Bérégovoy, avant de tenir un meeting à la maison de la culture. Intervenants : -Dr Renée Ahond-Vionnet, chef du service de médecine nucléaire -Emmanuel Macron, candidat à l'élection présidentielle  - Rémy Chidaine, Quentin Cézard et Cécile Frèrebeau
Intervenants :
-Dr Renée Ahond-Vionnet, chef du service de médecine nucléaire
-Emmanuel Macron, candidat à l'élection présidentielle



"Il faut réorganiser le système de soins"

"Il n’y a pas de réponse magique, mais une politique volontariste à mener", estime l'ancien ministre qui préconise de réorganiser le système de soins français de façon plus pertinente. 
"Cela passe notamment par une augmentation du nombre de maisons de santé pluridisciplinaires", a-t-il déclaré dans le 19/20 de France 3 Bourgogne, dont il était l'invité. L'objectif est de répondre aux demandes des jeunes médecins qui souhaitent travailler en équipe. Pour Emmanuel Macron, il faut aussi développer les groupements hospitaliers de territoires.



A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus