• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Nièvre : comment faire passer une ligne de 63 000 volts sous la rivière Auxois ?

Un "water-gate" (un barrage mobile) a été utilisé pour faire passer une ligne de 63 000 volts sous la rivière Auxois dans la Nièvre.
Un "water-gate" (un barrage mobile) a été utilisé pour faire passer une ligne de 63 000 volts sous la rivière Auxois dans la Nièvre.

RTE (Réseau de transport d’électricité) a expérimenté une technique inédite en France pour faire passer une ligne électrique de 63 000 volts sous une rivière. L’objectif était de préserver la faune aquatique et l’environnement.

Par B.L.


C'est quoi la technique du "water-gate" ?

Afin de renforcer le réseau électrique dans l’Est de la Nièvre, une nouvelle ligne souterraine de 12 kilomètres va relier les postes électriques de Corbigny et Vignol. Le tracé comprend un passage sous la rivière l’Auxois.

Pour la première fois, RTE a eu recours à la technique dite du "water-gate". Il s’agit d’un barrage mobile qui permet de contenir l’eau pour assécher une partie du lit de la rivière pendant la durée des travaux.

Une pêche de sauvegarde a été organisée en collaboration avec la fédération de pêche de la Nièvre : environ 200 goujons, vairons et autres loches franches ont été déplacés quelques centaines de mètres plus loin pour éviter qu’ils souffrent des matières en suspension dégagées par le chantier.

Nièvre : comment faire passer une ligne de 63 000 volts sous la rivière Auxois ?


A quelle profondeur la ligne est-elle enterrée dans la rivière?

Une deuxième étape a consisté à ouvrir une tranchée dans la partie mise à sec de la rivière. Un tube métallique bétonné long de 9 mètres a été déposé à 1,50 mètre de profondeur. C’est à l’intérieur de ce tube que passe la ligne électrique.
L’intervention a duré deux jours. La tranchée a ensuite été refermée et le " water-gate" démonté pour libérer l’eau de la rivière.

"La mise en service de la nouvelle ligne électrique de 63 000 volts devrait avoir lieu à la fin de l’année. Elle s’accompagnera du démontage de 85 kilomètres de la ligne aérienne à 150 000 volts qui relie les postes électriques de Champvert dans la Nièvre et du Creusot en Saône-et-Loire", explique Réseau de transport d’électricité.

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus