Cet article date de plus de 5 ans

Salon de l’agriculture 2016 : Christian Paul a-t-il rangé sa fronde ?

Le député PS de la 2e circonscription de la Nièvre est aussi le chef de file des "frondeurs", ces élus socialistes qui critiquent la politique économique et sociale de François Hollande. Mais, le gouvernement a "fait le bon diagnostic" de la crise agricole, déclare Christian Paul.

L’élu bourguignon était en visite au Salon de l’agriculture, qui se tient porte de Versailles à Paris. Ce mercredi 2 mars 2016 c'était la journée de la Bourgogne Franche-Comté.

A l'heure du déjeuner, entre moutons et cochons, on pouvait croiser un Christian Paul presque rabiboché avec le gouvernement.
Le député socialiste de la Nièvre accorde à l'exécutif d'avoir "fait le bon diagnostic" de la crise agricole et souhaite, comme le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, "recréer des outils de régulation pour la viande et le lait" au niveau européen.

Prêt à voter "des deux mains" l'article du projet de loi Sapin 2 qui punira plus sévèrement les entreprises qui ne publient pas leur comptes comme Lactalis ou Bigard, Christian Paul plaide au passage pour "un prélèvement sur les profits de la grande distribution et des industriels pour alimenter un fonds de soutien conjoncturel à l'élevage" et ajoute, à la manière d'un Emmanuel Macron sur le chômage : "On n'a pas tout essayé."

Christian Paul fait partie des 18 signataires de la charge contre le gouvernement publiée dans Le Monde mercredi 24 février 2016.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
salon de l'agriculture agriculture économie politique parti socialiste