• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le Nord Franche-Comté mise sur le contrat Territoire d'industrie

Le contrat Territoire d'industrie a été signé à Sochaux le 19 mars dernier par les élus de toute l'aire urbaine, la Présidente de région et les représentants du monde industriel et universitaire.
En présence de la Secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher. / © Rémy Poirot @France 3 Franche-Comté
Le contrat Territoire d'industrie a été signé à Sochaux le 19 mars dernier par les élus de toute l'aire urbaine, la Présidente de région et les représentants du monde industriel et universitaire. En présence de la Secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher. / © Rémy Poirot @France 3 Franche-Comté

Le 19 mars 2019, l'aire urbaine Belfort Montbéliard Héricourt a signé un contrat Territoire d'industrie avec l'Etat. Un projet pilote qui doit permettre d'inventer de nouvelles filières pour l'industrie de demain. 
 

Par Maxime Meuneveaux

Et si le Nord Franche-Comté s'unissait enfin pour prendre une longueur d'avance ?
C'est en tout cas l'objectif du contrat Territoire d'industrie
Un contrat signé le 19 mars 2019 par la Secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher, lors de l'inauguration du French Fab, village itinérant qui vante auprès des plus jeunes les nombreux débouchés industriels. Un moment fondateur pour l'avenir de l'aire urbaine Belfort-Montbéliard Héricourt.
Car cette labellisation s'instrict dans la stratégie de reconquête industrielle du gouvernement. Avec à la clé, des financements nationaux pour mener à bien de nombreux projets industriels.
 

Financer l'industrie de demain

En tout, 124 contrats signés dans toute la France. Et 1,36 milliards d'euros sont budgetés à l'échelle nationale pour soutenir ces dispositifs. Preuve que la volonté est là, pour la première fois, toutes les collectivités locales semblent aller dans le même sens: l'agglomération de Montbéliard, le Grand Belfort, la Communauté de communes du Pays d'Héricourt, mais aussi celle du Sud Territoire de Belfort et du Pays sous-Vosgien vont toutes signer ce contrat. Un esprit d'équipe qui sera crucial pour faire gagner l'aire urbaine à long terme. 
 

Une quinzaine de projets sur la table

Parmi les pistes, il y a le "Mattern Lab", du nom d'un ancien ingénieur Peugeot. L'idée: réhabiliter un batiment de 8000m2  situé sur le site PSA de Sochaux. Pour en faire un centre d'innovation et de formation. Et attirer étudiants et start-up à travailler ensemble. Une sorte de mini "Station F" à l'échelle de l'aire urbaine. 
Le contrat doit aussi permettre de requalifier d'anciennes friches industrielles. Objectif: mettre à disposition de nouvelles zones d'implantation pour les entreprises. Comme par exemple dans le Pays d'Héricourt. 
Mais d'autres idées sont ausssi à l'étude: créer un institut de stockage de l'hydrogène ou encore une cité de l'industrie.
Reste à savoir où et à quelle échéance. Car ces projet ne pourront voir le jour que si le Nord Franche-Comté transforme l'essai. 
 
Le Nord Franche-Comté mise sur le contrat Territoire d'industrie
Reportage Maxime Meuneveaux, Rémy Poirot et Eric Debief.. Agnès Pannier -Runnacher Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Économie et des Finances Marie-Guite Dufay Présidente (PS) de la Région Bourgogne Franche-Comté Didier Klein Pilote du contrat Territoire d'industrie Enseignant à l'Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) Jean-Charles Lefevre Directeur de la communication PSA Sochaux Fernand Burkhalter Maire (PS) d'Héricourt, président de la Communauté de communes du Pays




 

Sur le même sujet

Pour quelques mètres de trop, un restaurant de La Brosse-Montceaux doit 53 000 euros

Les + Lus