• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Ornans : un Noël partagé pour rompre l'isolement

Derniers préparatifs avant le réveillon de Noël à Ornans, dans le Doubs. / © France 3 Franche-Comté / R. Droulez
Derniers préparatifs avant le réveillon de Noël à Ornans, dans le Doubs. / © France 3 Franche-Comté / R. Droulez

Pour éviter de vivre les fêtes dans la solitude, l'association "Toutes des déesses", basée à Ornans, organise ce lundi soir un réveillon où les personnes et couples isolés peuvent partager un moment à plusieurs.

Par ML et RP

Derniers achats de bouche, dernières retouches au sapin. Dans une petite salle d’Ornans, dans le Doubs, le réveillon aussi se prépare. Autour de la table, ce lundi soir, une dizaine de personnes vont se retrouver pour Noël, même si elles ne se connaissent pas encore. Les convives ont répondu à l’appel de l’association « Toutes des déesses » qui, pour rompre l’isolement qui pèse sur certains lors de ces célébrations éminemment familiales, a décidé d’organiser ce dîner.
 

C’est le cas de Pascale. A 59 ans, cette mère d’enfants qui ont construit leur vie a décidé de contrer la solitude en se joignant à l’initiative. Sa motivation est simple : « partager un moment ». « Comment on va rire ensemble ?, s’interroge-t-elle à quelques heures de la rencontre.  Comment on va se découvrir ?  C’est agréable aussi, la découverte de l’autre. »
 
Ornans : un Noël partagé pour rompre l'isolement
Reportage de R. Poirot, R. Droulez et P. Gomez. Avec Pascale, et Laurence de l'association "Toutes des déesses".

Il pourrait y avoir des surprises, car le profil des personnes attendues n’est pas toujours celui qu’on imagine. « Il y a même le Père Noël, souligne Laurence, à l’origine de l’initiative. Il fait le tour des maisons. Il me disait qu’après, il était tout seul et qu’il aimerait bien passer mais que ça allait être trop tard. Je lui ai dit : « mais non, passez ! ». »
 


L’association fournit les boissons et le dessert, tandis qu’un buffet sera composé avec les plats ramenés par chacun. Et si tout le monde est le bienvenu, le plus dur est parfois de convaincre. Ce lundi après-midi, Laurence décroche encore son téléphone pour convaincre une femme qui s’est désistée. « Malheureusement, ça arrive souvent, parce que se retrouver face à d’autres personnes, ce n’est pas toujours évident », soupire-t-elle. Il faut donc relancer, convaincre, pour mieux réunir le soir.
 

Sur le même sujet

Bourgogne : de nombreuses animations vous attendent pour le Mois des Climats !

Les + Lus