TGV Paris-Besançon : un colis suspect provoque l'évacuation du train

Hier soir, les 248 passagers du TGV Paris-Dijon-Besançon ont dû être évacués en gare des Laumes-Alésia (Côte-d'Or). En cause : un simple bagage oublié.

« il faut bien rappeler aux gens d’étiqueter correctement leurs bagages » insiste Dominique Clair de la communication de la SNCF Bourgogne Franche-Comté, joint par téléphone.
Un conseil qu’une passagère n’a visiblement pas suivi. Un peu étourdie, sans doute, elle égare sa valise non étiquetée dans le train. Le simple bagage oublié devient donc un colis suspect. Malgré plusieurs annonces du contrôleur, personne ne se manifeste. Il faut donc employer les grands moyens : le train est arrêté en gare des Laumes-Alésia et les 248 passagers sont invités à descendre du TGV. Le TGV, lui, est stationné, un peu plus loin, à l’écart. Dans ces cas là, la procédure est toujours la même. L’équipe de déminage de Colmar est appelée en urgence : « comme très souvent, il ne s’agit que d’un simple bagage non étiqueté » précise la SNCF.

Les clients de la SNCF sont rapidement pris en charge. Pour les mener à bon port à Dijon et à Besançon, deux TER sont réquisitionnés, l’un à 16h40, l’autre vers 17h.

Normalement, ce train toujours immobilisé aux Laumes-Alésia, aurait dû refaire le trajet Besançon Viotte-Paris à 18h. 
Mais pas de panique pour les passagers qui voulaient se rendre dans la capitale. Ils ont été acheminés par navette en gare de Besançon Franche-Comté TGV  pour prendre un autre train et ont pu se rendre à Paris avec seulement … 15 min de retard.