Cet article date de plus de 5 ans

Partenariat Etat-Régions : Marie-Guite Dufay a été reçue par le gouvernement

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a participé à une rencontre qui s’est tenue à Paris entre le Premier ministre et les présidents des régions lundi 27 juin 2016. L’occasion de faire avancer les dossiers de la nouvelle grande région.

Où en est le partenariat entre l'Etat et les régions ?

Cette rencontre, qui s’est tenue en présence de plusieurs membres du gouvernement, a permis de faire le point sur le partenariat entre l'Etat et les régions.
Il a été question notamment des compétences régionales renforcées dans les domaines du développement économique, de la formation et des transports.

Marie-Guite Dufay déclare qu’elle a pu y "faire valoir les intérêts propres à la Bourgogne-Franche-Comté". Elle a également pu "remettre au gouvernement la réponse de la région à l'appel à projets de l'Etat sur les "territoires hydrogènes", qui vise à accompagner les initiatives de structuration d'une filière complète de production, de stockage et de distribution d'énergie propre grâce à l'éolien et l'hydrogène.




L'enseignement supérieur et la recherche parmi les priorités

L'après-midi même, la présidente de région a été reçue par Jean-Michel Baylet, ministre de l’aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales, en présence de Christiane Barret, préfète de région.
Il a été question de l'avenant au contrat de plan Etat-région (CPER) qui doit être finalisé cet été. L’objectif est d’actualiser et d’unifier les deux contrats de plan qui avaient été contractés par les deux anciennes régions.

Marie-Guite Dufay a profité de cette occasion pour évoquer les besoins spécifiques de la Bourgogne Franche-Comté. La présidente souhaite aller plus loin en matière d'investissements, en particulier dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche, sur l'ensemble des sites universitaires : Dijon et Besançon, le site de de Cluny et celui de Belfort-Montbéliard.

Le point sur le plan 500 000 formations

Enfin, une réunion a aussi eu lieu entre les représentants des régions et la ministre du Travail, Myriam El Khomri, pour faire le point sur le plan 500 000 formations lancé début 2016. Ce plan d'urgence pour l'emploi prévoit 500 000 formations supplémentaires pour les demandeurs d'emploi dès 2016. En Bourgogne-Franche-Comté, ce plan s'est déjà traduit par l'ouverture de 7 700 formations sur les 12 000 prévues en plus pour cette année.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région bourgogne franche-comté politique fusion des régions réforme territoriale marie-guite dufay