Pass sanitaire : les adolescents se font vacciner, en prévision de la rentrée scolaire, exemple à Lons-le-Saunier

La rentrée scolaire approche. Par conviction ou pour éviter les complications, les jeunes âgés de 12 à 18 ans affluent dans les centres de vaccination. Ils veulent pouvoir suivre une scolarité normale, en présentiel.

Cette année, la rentrée se prépare aussi dans les centres de vaccination. En plus des fournitures scolaires et des nouveaux vêtements, autre démarche obligatoire, ou presque, le passage dans un centre pour se faire vacciner contre la Covid. 

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation Nationale, a posé ses conditions : si, dans une classe, un cas de Covid est déclaré, les élèves qui ne sont pas vaccinés devront restés chez eux et suivre les cours à distance. Donc, passage quasi obligatoire dans un centre de vaccination. Exemple dans celui de Lons-le-Saunier, où les adolescents de 12 à 18 ans sont de plus en plus nombreux à venir.

Marie-Colette Vuillemey est médecin généraliste et elle coordonne ce site de vaccination. Elle est formelle : « C’est vraiment évident depuis quelques semaines, on a beaucoup de jeunes. Leurs motivations ? Le plus souvent c’est en prévision de la rentrée scolaire, de la reprise des activités périscolaires, du sport…On veut avoir une vie scolaire normale, éviter que les cas de Covid prospèrent et on ne veut pas faire des tests à tout bout de champ. Dans la très grande majorité des cas, les gens viennent volontairement. On a une très bonne adhésion des jeunes et de leurs parents. »

Oui, la rentrée se prépare également ici cette année. Hugo, lui, est peu enthousiaste. Il vient se faire injecter sa première dose : « Avec toutes les interdictions qu’on a derrière, mieux vaut se faire vacciner qu’attendre. Vu que je travaille en restauration, pour la protection des clients, la vaccination, c’est important. C’est une motivation en plus… »

Règles de vaccination pour les 12 – 18 ans 

Les jeunes âgés de 16 à 18 ans peuvent venir se faire vacciner sans leurs parents, seuls, et sans autorisation parentale.

Pour les 12-16 ans, ils doivent être munis obligatoirement d’une autorisation parentale, d’un seul parent, ça suffit. Il est souhaitable qu’ils soient accompagnés, pas forcément de leur père ou mère, mais d’un adulte.

Les responsables des centres de vaccination recommandent de prendre rendez-vous sur Doctolib mais venir sans rendez-vous est également possible.

Selon les autorités sanitaires, jeudi 19 août, plus de 40 millions de Français avaient reçu leurs deux doses, soit 60 % de la popuation totale.

Pass sanitaire : les adolescents se font vacciner, en prévision de la rentrée scolaire, exemple à Lons-le-Saunier

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société jeunesse famille