Passage à niveau de Jonches : un témoignage met en doute la fiabilité du dispositif

Le passage à niveau de Jonches est un des plus dangereux de France, l'Etat souhaite le supprimer / © FTV
Le passage à niveau de Jonches est un des plus dangereux de France, l'Etat souhaite le supprimer / © FTV

Un témoignage inquiétant : celui d'une passagère d'un véhicule, qui a failli être percuté par un train au passage à niveau de Jonches (Yonne). Les faits remontent à quelques jours. La SNCF dément tout dysfonctionnement, alors que l'Etat va lancer une concertation publique à partir du 15 mars.

Par François Latour

Un témoignage inquiétant
C'est en rentrant des courses avec son ami, il y a quelques jours, que Christelle a eu la peur de sa vie.
Arrivée à hauteur du passage à niveau de Jonches, la barrière se serait baissée très rapidement, au moment où le véhicule s'apprêtait à franchir les voies.

La SNCF dément tout dysfonctionnement
Selon l'équipe de France 3 Bourgogne, lors du passage d'un train, il a été constaté un temps de 10 secondes entre le moment où la signalisation se met en place et l'abaissement de la barrière.
Le train, quant à lui, franchit le passage à niveau 20 secondes plus tard. Un processus  rapide. Mais la SNCF dément tout dysfonctionnement.

L'Etat souhaite supprimer le passage à niveau
Le passage à niveau de Jonches est depuis plusieurs années dans le collimateur de l'Etat, qui est déterminé à le supprimer.
Une concertation publique est lancée, mais il faudra attendre au minimum trois ans pour que le passage à niveau de Jonches puisse disparaître.
Afin d'accélerer les choses, la Préfecture de l'Yonne a décidé de mettre en place un comité de pilotage, qui se réunira tous les trois mois.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les scolytes se développent avec la sécheresse

Les + Lus