Cet article date de plus de 3 ans

Pesticides : votre député a-t-il voté pour ou contre l'interdiction du glyphosate ?

Les députés ont rejeté les amendements qui visaient à interdire par la loi l'utilisation du glyphosate dans 3 ans en France. Quel a été le vote de votre député(e) ?
Le glyphosate est un pesticide fabriqué par le géant de la chimie Mosanto
Le glyphosate est un pesticide fabriqué par le géant de la chimie Mosanto © AFP/ Jean-François Monier
Interdire l'utilisation du glyphosate d'ici trois ans, le temps de trouver un autre pesticide moins polluant : pour certains députés, la promesse du président de la République devait être complétée par une loi. Des amendements à la loi agriculture et alimentation ont été déposés en ce sens. Ils ont finalement été rejetés par les députés.

Faible participation



Ce vote, mardi 29 mai, a été marqué par une faible participation des parlementaires : à peine 85 votants sur 577 députés !

Le site de l'association "Agir pour l'environnement"  ainsi que cette page de l'Assemblée Nationale permettent de connaître le vote de votre député(e).

Fannette Charvier (LREM),  députée du Doubs

-Barbara Bessot Ballot (LREM), députée de la Hauite-Saône 
-Perrine Goullet (LREM), députée de la Nièvre
-Michèle Crouzet (LREM), députée de l’Yonne
-Rémy Rebeyrotte (LREM), député de Saône-et-Loire




Pesticide soupçonné d'être cancérigène


Le glyphosate est un pesticide placé sous surveillance par l'organisation mondiale de la santé. Les études médicales sont controversées, mais un certain nombre d'entre elles soupçonnent le glyphosate d'être une substance cancérigène. Un risque qui s'ajoute aux dégâts sur l'environnement, dénoncés par les associations écologistes.

A noter que le Premier ministre Edouard Philippe a déclaré ce mercredi que l'engagement d'Emmanuel Macron sur une sortie de la France de l'utilisation du glyphosate d'ici à 2021 serait tenu, même s'il n'est pas inscrit dans la loi.

Vote sur l'interdiction du glyphosate : l'absence remarquée du député de Côte-d’Or Didier Martin



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique agriculture économie environnement société santé