Plus de 27°C en Côte d'Or, 26°C dans l'Yonne, les températures frôlent les records... avant le retour de la neige

Après une série de records battus mercredi 31 mars, le mercure a une nouvelle fois chauffé ce mercredi 1er avril en Bourgogne. Des records sont tombés dans le Nièvre mais c'est en Côte d'Or qu'il a fait le plus chaud. L'épisode ne devrait pas durer et laisser la place à des giboulées de neige.

Ce jeudi 1er avril, il a fait 25,2°C à Auxerre
Ce jeudi 1er avril, il a fait 25,2°C à Auxerre © Claude Heudes / France Télévisions

Ce jeudi 1er avril, il a fait encore un peu plus de 27 °C en Côte d'Or. C'est la commune de Nicey, à l'extrême nord-ouest du département qui a enregistré la température la plus élevée : 27,1°C. Ce n'est pourtant pas un record. La veille, mercredi 31 mars, il avait fait 27,2°C dans la même localité indique Météo France. 

La Côte d'Or a connu une nouvelle vague de chaleur ce jeudi. Il a fait 24,9°C à Dijon. 25,8°C à Chatillon-sur-Seine. 0,2°C de plus que la veille. 

 

Dans les autres départements bourguignons, le mercure s'est un peu moins échauffé que pour le dernier jour du mois de mars. A Joigny dans l'Yonne, le thermomètre a atteint un record pour la région : 27,5°C mercredi 31 mars. Ce jeudi, on est un peu en dessous. Il n'a fait que 26,1°C. Même chose à Auxerre (25,2 °C contre 26,2°C hier). On reste en dessous du record de 1955 : 26,6°C

 

Record à Chateau-Chinon 

En Saône-et-Loire, le relevé le plus élevé à eu lieu à Gueugnon ce jeudi 1er avril (25,4°C), alors qu'il avait fait jusqu'à 27,4°C à Charolles la veille.

Finalement, le seul véritable record du jour a été enregistré dans la Nièvre, dans une région plutôt connue pour sa fraîcheur. A Chateau-Chinon, dans le Morvan, à 530 mètres d'altitude, Météo France a enregistré un pic à 24,6°C ce jeudi 1er avril. Du jamais vu. Le précédent record pour cette époque datait de 1955 (24,4°C).

 

Des giboulées de neige la semaine prochaine

Cet été au début du printemps ne durera pas longtemps avertit Météo France. Les températures vont rapidement redescendre jusqu'à devenir assez fraîches. Lundi et mardi on attend "une descente de nord avec des giboulées neigeuses" expliquent les prévisionnistes. Ces flocons pourraient tenir au sol sur les coteaux. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo neige