• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Pontailler-sur-Saône : à quoi sert une maison de services au public ?

A Pontailler-sur-Saône, la maison de services au public a été créée en 2008, dans un ancien entrepôt réhabilité de la SNCF. / © France 3 Bourgogne
A Pontailler-sur-Saône, la maison de services au public a été créée en 2008, dans un ancien entrepôt réhabilité de la SNCF. / © France 3 Bourgogne

Emmanuel Macron compte renforcer la présence des services publics là où il en manque, à travers des maisons de services au public. C’est l’une de ses annonces de sa conférence de presse, jeudi 25 avril. Zoom sur celle de Pontailler-sur-Saône, en Côte-d’Or.

Par Valentin Chatelier

A Pontailler-sur-Saône, la maison des services au public a été créée en 2008, dans un ancien entrepôt réhabilité de la SNCF. Une trentaine de personnes se présentent à l’accueil chaque semaine, ou appellent pour avoir des renseignements.

Les personnes qui viennent dans cette maisons des services au public peuvent trouver des réponses à leurs questions : sur Pôle emploi, sur les factures, la mission locale. Mais elles viennent, aussi, pour consulter un médecin. Une salle relais est même dédiée aux assistantes maternelles.

Même ici, il faut passer par internet. Et c’est parfois compliqué. Des ateliers informatiques sont proposés aux usagers, qui ont beaucoup à apprendre. "Je pars vraiment de zéro, sur ce qu’est un ordinateur, sur l’apprentissage du clavier, de la souris, aller sur internet, sur des sites intéressants pour eux", explique Christophe Biard, animateur.


Le reportage de Caroline Jouret, Rodolphe Augier et Emmanuelle Lagrange avec
Béatrice Wagner, agent d'accueil
Marlène Berthier
Christophe Biard, animateur
Edouard Robert
 
maisons des services au public Pontailler-sur-Saône
 

Dans chaque canton d’ici 2022 ?


Emmanuel Macron l’a annoncé jeudi 25 avril lors de sa conférence de presse : il veut que des maisons de services au public soient créées dans chaque canton, d’ici 2022. En résumé, "un endroit où l’on puisse trouver une solution aux problèmes", qui sera baptisé "France services".

Le Premier ministre présentera en mai "une profonde réforme de l’administration". L’objectif : déployer "plus de fonctionnaires sur le terrain", quand dans le même temps des postes "en administration centrale" seront supprimés.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus