• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Pourquoi la culture du colza se fait-elle plus rare dans l'Yonne ?

Depuis quelques années, on cultive moins de colza dans l'Yonne. En cause : la sécheresse et les parasites, de plus en plus nombreux. 

Par C.R.

• L'Yonne a longtemps été le premier département producteur de Colza.

Mais depuis quelques années, cette production ne cesse de diminuer : moins 65 % en 10 ans. En 2019 encore, les plaines entièrement jaunes de colza se feront rares. En cause : la sécheresse et les parasites, de plus en plus nombreux. 

La sécheresse de l’été 2018 a retardé le développement du colza et réduit les rendements. Dans l'Yonne, cette culture est également la cible de parasites, qui développent une résistance croissante aux insecticides.

Reportage à Looze et Joux-la-Ville : Sébastien Kerroux et Charles Behr

Avec : Bénédicte Bertrand, agricultrice à Laroche-Saint-Cydoine
           Alexandre Bretagne, agriculteur
 
Colza dans l'Yonne

• D'autres cultures et de nouvelles pratiques se développent

Certains agriculteurs préfèrent se tourner vers d'autres productions : orge de printemps, tournesol, pois chiches, pois de printemps et augmentent les rotations.

Ils tentent également d'associer le colza à des plantes compagnes, pour créer une confusion chez les insectes. A plus long terme, l'objectif sera d'attirer des insectes qui détruiront les parasites du colza. 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Comelle : partez en randonnée avec des rapaces !

Les + Lus