Cet article date de plus de 4 ans

Premier tour de l'élection présidentielle : les réactions politiques en Bourgogne

Selon les premiers résultats du premier tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron arrive en tête, suivi par Marine Le Pen. Découvrez les réactions des élus bourguignons.
Le second tour de l'élection présidentielle devrait voir s'affronter Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Découvrez les réactions des élus politiques bourguignons à ce résultat.

François Rebsamen, maire PS de Dijon

François Rebsamen, maire de Dijon : "Je voterai sans état d'âme pour Emmanuel Macron"

"Le candidat de ma famille politique, Benoit Hamon, n’est pas qualifié pour le second tour qui verra s’opposer la candidate du Front national à Emmanuel Macron", indique-t-il dans un communiqué. "Mon choix est clair. Le 7 mai, je voterai Emmanuel Macron."

Il ajoute : "Les propositions d’Emmanuel Macron présentent de nombreuses convergences avec mon engagement social-démocrate et mes convictions profondes sur l’Europe notamment."

Gaëtan Gorce, sénateur PS de la Nièvre

Au micro de France 3 Bourgogne, le sénateur de la Nièvre Gaëtan Gorce confie sa déception : "C'est un résultat qui peut décevoir, presque sans surprise". Il ajoute : "le Parti socialiste est dans une crise profonde."


Alain Houpert, sénateur LR de Côte-d'Or

"Notre candidat nous a mis dans une tragédie shakespearienne", dit Alain Houpert sur Twitter.


La France Insoumise en Saône-et-Loire

Pour les représentants de la France Insoumise en Saône-et-Loire, il y a bien sûr "de l'amertume" après la non-qualification pour le second tour de Jean-Luc Mélenchon. Mais les militants reconnaissent la très importante progression par rapport à 2012.
Écoutez Patricia Bacchi, déléguée départementale de la France Insoumise en Saône-et-Loire, et Pierre Fuentes-Exposito, candidat suppléant de la première circonscription.


Jean-Patrick Courtois, maire LR de Mâcon

Le maire LR de Mâcon souligne sa déception face au score de François Fillon au premier tour de l'élection présidentielle. Il dit "mesurer la déception des militants" qui s'étaient investis dans cette campagne.

Jean-Patrick Courtois, maire LR de Mâcon : "Je mesure la déception des militants"


Philippe Baumel, député PS de Saône-et-Loire

Philippe Baumel appelle à voter pour Emmanuel Macron pour "faire battre Le Pen". 


Guillaume Larrivé, député LR de l'Yonne

Le député de l'Yonne est à contre-courant de l'essentiel des réactions Les Républicains ce dimanche soir, qui sont nombreux à appeler à voter pour Emmanuel Macron. Sur Twitter, il indique "Macron est incapable d'être le chef de l'État."


Julien Odoul, conseiller régional Front national

Pour le conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté, "les Français placent une candidate patriote au second tour de l'élection présidentielle, c'est historique ! "

 

"Nous appelons au rassemblement de tous les patriotes"

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections