Procès de l'assassin présumé de Stéphane Dieterich : “Cela fait 24 ans qu'on attend d'être en face de lui”

Meurtre non élucidé de Stéphane Dieterich, archives. / © EMMANUELLE SIMON/MaxPPP
Meurtre non élucidé de Stéphane Dieterich, archives. / © EMMANUELLE SIMON/MaxPPP

Christophe Blind suspecté d'avoir tué l'étudiant belfortain en 1994 est jugé du 14 au 18 janvier devant la cour d'assises à Vesoul. Sylvain Dieterich frère de la victime s'est battu pendant plus de 20 ans pour connaître la vérité. Qu'attend il de ce procès ? 

Par Sophie Courageot

L'interview de Sylvain Dieterich à la veille du procès
Stéphane Dieterich a été tué en 1994 à Cravanche près de Belfort. Christophe Blind son ami a avoué les faits seulement en 2015, il comparait du 14 au 18 janvier devant la cour d'Assises de Haute-Saône et du Territoire de Belfort. Avec Sylvain Dieterich frère de Stéphane Dieterich Reportage V.Hirson, R.Poirot.


Un meurtre irrésolu pendant deux longues décennies. L'attente de la famille de Stéphane Dieterich s'est terminée en décembre 2015 quand Christophe Blind, un ami de Stéphane Dieterich s'est présenté à la justice pour avouer le meurtre du jeune homme ce soir d'été 1996 dans un bois près de Belfort.

Stéphane Dieterich, étudiant de 24 ans avait été retrouvé mort, le 5 juillet 1994 dans la forêt de Cravanche. Le jeune avait succombé à 11 coups de couteau.

Lundi 14 janvier, Christophe Blind âgé d'une cinquantaine d'années sera dans le box des accusés de la cour d'assises de Haute-Saône et du Territoire de Belfort. L'homme qui vivait dans le Sud de la France sera confronté pour la première fois aux regards de la famille de sa victime. La mère de Stéphane Dieterich sera présente à l'audience.

"Mon père est mort d'un cancer mais il avait toujours soutenu que Christophe Blind était mêlé à la mort de mon frère" explique Sylvain Dieterich. "Mon père pensait que Christophe Blind profitait de Stéphane, c'est quelqu'un de très intéressé, vénal... on ne s'attend à aucune humanité de sa part dans ce procès" confie-t-il. 

"J'attends que la justice prive de liberté et pour longtemps l'assassin de mon frère. Mon frère est mort, il n'est plus là pour se défendre" lance Sylvain Dieterich à quelques heures du procès. Pour Sylvain Dieterich, la préméditation ne fait aucun doute. Le traquenard non plus. "Ce soir de juillet 1994, mon frère n'aurait jamais du sortir" dit-il convaincu des mensonges de Christophe Blind, placé un temps en garde à vue dans cette affaire. La mort de Stéphane Dieterich comporte encore des zones d'ombres que le procès devra éclaircir. 

 
Stéphane Dieterich a été retrouvé poignardé le 5 juillet 1994 près de Belfort.
Stéphane Dieterich a été retrouvé poignardé le 5 juillet 1994 près de Belfort.


Le meurtre est-il crapuleux ou passionnel comme l'a laissé entendre l'enquête ?. Sylvain Dieterich ne croit pas à cette dernière version. Mon frère et moi on s'apellait toutes les 48 heures, on se disait tout" explique t-il. 

Pendant 21 ans la justice n'a pas résolu l'énigme du meurtre du jeune étudiant belfortain. Le dossier a même été refermé en 2002 avant que la famille n'obtienne sa réouverture. L'association Les amis de Stéphane Dieterich se bat désormais pour que le délai de prescription tombe dans les affaires de meurtre comme celle du jeune belfortain. Sylvain Dieterich veut porter ce message encore et toujours. Il souhaite rencontrer Emmanuel Macron et Nicole Belloubet, la garde des Sceaux. 

Active l'association portée par Sylvain Dieterich a soutenu d'autres familles. Elle a d'ailleurs rencontré les parents d'Alexia Daval avant que son mari Jonathann ne finisse par avouer son geste. 

Devant la cour d'assises, la famille de Stéphane Dieterich sera défendue par deux avocats parisiens, Me Claire Doubliez et Me Pascal Anquez. La famille dit ne pas être dans la haine, elle souhaite juste que l'accusé ne renouvelle pas ce geste de mort en restant plusieurs années en prison. Ce sera aux jurés de la cour d'assises d'en décider. Le procès doit durer cinq jours. 

Le résumé de l'affaire Stéphane Dieterich

Affaire Stéphane Dieterich : un procès très attendu
Christophe Blind sera jugée du 14 au 18 janvier par la cour d'assises du Territoire de Belfort à Vesoul. Il a avoué 24 ans après les faits avoir tué l'étudiant de Belfort. Sa famille avait tout fait pour que l'enquête ne soit pas abandonnée. Avec Carine Greff Procureure de la république de Montbéliard Sylvain Dieterich Frère de Stéphane Récit Emmanuel Rivallain.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus