La production de vin devrait être en hausse en Bourgogne et dans le Jura en 2018

Les grappes de pinot commençaient à changer de couleur dans le vignoble bourguignon, fin juillet. / © Maryline Barate / France 3 Bourgogne
Les grappes de pinot commençaient à changer de couleur dans le vignoble bourguignon, fin juillet. / © Maryline Barate / France 3 Bourgogne

Selon les prévisions du ministère de l'Agriculture, les vignes de Bourgogne-Beaujolais et du Jura devraient fournir plus de vin que l'année dernière.

Par M. F. avec AFP

La production de vin en France devrait s'élever en 2018 à 46,1 millions d'hectolitres, en hausse de 25% par rapport à la terrible année 2017, a annoncé vendredi 24 août le ministère de l'Agriculture.

En Bourgogne et Beaujolais, les services ministériels prévoient une récolte de 2,457 millions d'hectolitres. Une hausse de 11% par rapport à l'année dernière (2,204 millions d'hectolitres).
 

"Cette année, les accidents climatiques ou sanitaires ont été limités. Seul le mâconnais a été touché par la grêle. La sécheresse en Bourgogne devrait légèrement affecter les volumes à la baisse", précise le communiqué d'Agreste (PDF), le service de statistiques du ministère. L'année 2018 est qualifiée de "particulièrement précoce" en Bourgogne.

Dans le Jura, 79 000 hectolitres devraient être récoltés cette année. C'est 70% de plus que l'année dernière, où seulement 46 000 hectolitres avaient été vendangés, la plus petite récolte depuis 1945.
 
Production nationale viticole estimée au 20 août 2018 / © Agreste
Production nationale viticole estimée au 20 août 2018 / © Agreste

A lire aussi

Sur le même sujet

Affaire Lionnet : le rappel des faits

Les + Lus