• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Puisaye : la danse macabre de la Ferté-Loupière

L’église Saint-Germain du village de la Ferté-Loupière, dans l’Yonne, vient de se doter d’une technologie innovante utilisant la lumière : la Li-Fi (light-fidelity) . Elle permet aux visiteurs de découvrir un des joyaux du village, la danse macabre.
 

Par Fatima Larbi

A la Ferté-Loupière, dans l’Yonne, le patrimoine ancien et les nouvelles technologies font bon ménage.


Dans cette commune rurale de Puisaye, l’église Saint-Germain, qui date du 12e siècle, est la première de France à s’être dotée d’une technologie innovante, la Li-fi.

Qu'est ce que la Li-Fi ? 


La "light-fidelity" est un procédé qui permet de transmettre des données grâce à des ondes lumineuses, sans avoir besoin d’internet.

C’est la maire du village Irène Eulriet Brocardi, qui découvre cette possibilité au salon des maires de l’Yonne, en 2015. Elle était principalement utilisée pour des parkings et des supermarchés mais l'élue se dit que c’est une aubaine pour la Ferté-Loupière qui n’est pas couverte par la téléphonie mobile.
 

Comment ça marche ?


Aujourd’hui, cette technologie permet la visite guidée d’un des trésors du village, une fresque du XVe siècle, la danse macabre, une fresque qui a attiré plus de 5000 visiteurs l’an dernier.

A l’aide d’un smartphone ou d’une tablette, grâce à une application dédiée, le visiteur se place, devant différents endroits de la fresque, sous une lumière. Et pour ceux qui n’ont pas de smartphone, il est même possible d’emprunter des tablettes.


Pendant 12 minutes, le visiteur peut écouter un commentaire et voir une partie de la fresque s’éclairer, s’animer et découvrir tous les mystères de cette danse.

C’est une peinture rare, elle est l’une des huit danses macabres répertoriées en France.
 

La danse macabre, c'est quoi ?


Sur les murs de l’église Saint-Germain, sur 25 mètres de long, 42 personnages s’animent sous nos yeux grâce à la Li-fi. Dix-neuf d’entre eux, représentant toutes les catégories sociales du Moyen-Age, forment un couple avec un squelette, qui les fait danser. Ils rappellent à chacun la brièveté de la vie, l’égalité de tous devant la mort et l'importance du salut de leur âme.
Que ce soit l’évêque que la mort emporte avec malice ou l’amoureux qui tient dans sa main une tulipe alors qu’il n’en existe pas encore en France, tout le monde est concerné.
 



La fresque a longtemps été masquée par un enduit, ce qui explique son bon état de conservation. Elle a été redécouverte en 1911 et cette nouvelle technologie veut la faire découvrir au plus grand nombre, aux côtés de René, un passionné, qui organise des visites guidées.

Un investissement de 60 000 euros soutenu par l’association des Amis de L’église de La Ferté-Loupière qui est le premier mécène avec 15 000 euros de dotation.

L'émission "C'est votre tour", présentée par Amélie Douay, est en direct de La Ferté-Loupière mardi 2 octobre 2018.
 

La Li-fi pour découvrir la danse macabre de la Ferté-Loupière

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus