Quelles mesures prendre pour éviter les incendies ou feux de cheminée ?

Un tiers des incendies domestiques sont des incendies de cheminée. / © Pixabay
Un tiers des incendies domestiques sont des incendies de cheminée. / © Pixabay

Alors que l'hiver s'est installé en Bourgogne-Franche-Comté, les cheminées reprennent du service pour chauffer les maisons. Pour éviter les ennuis, il est important de bien entretenir ces installations. On vous explique.

Par S.R

Les pompiers de Haute-Saône sont intervenus deux fois dans la nuit de vendredi 15 à samedi 16 novembre pour la même raison. En cause : des incendies de cheminées. Si par chance ces deux événements n'ont pas causé de gros dégâts, ils peuvent parfois s'avérer très dangereux. Certains spécialistes avancent le fait qu'un tiers des feux domestiques seraient des feux de cheminée. Parfois, c'est même toute la toiture qui finit par s'embraser. Comment se produisent ces feux, comme les détecter assez tôt et surtout comment faire pour les éviter ?
 

► Bien entretenir sa cheminée ou sa chaudière 


Que l’on soit propriétaire de son logement ou locataire, le ramonage annuel de sa cheminée est une obligation. Comme l'indique la Fédération française de l'assurance sur son site internet, "le défaut de ramonage constitue une contravention sanctionnée par une amende de troisième classe pouvant aller jusqu’à 450 euros. Par ailleurs, si vous ne respectez pas cette obligation, l’indemnité d’assurance peut être réduite en cas de sinistre".

Cette opération permet de limiter les risques d’incendie, provoqués par une défaillance d’entretien du conduit de cheminée. La plupart du temps, ce sont les résidus situés dans le conduit qui s'embrasent et créent un feu de cheminée. Parfois, c'est la présence de nids d'oiseau ou encore une utilisation de matériaux inadéquats qui provoquent le départ du feu. Il existe de nombreuses entreprises spécialisées dans le ramonage de conduit d'appareils de chauffage. À noter que, l’extrémité de la cheminée doit être recouverte d’une protection en forme de chapeau qui fait office de pare-pluie et empêche les débris, les nids ou les animaux de tomber dans le conduit.  
 

► Les signes qui ne trompent pas 


Les feux de cheminée sont des fois difficiles à détecter. Parfois, ce sont les voisins qui identifient en premier le problème, avant de venir prévenir les intéressés. Comment détecter rapidement un incendie de cheminée et ainsi éviter les dégâts ? Lorsqu'un feu de cheminée se produit, il crée automatiquement une élévation de la température de la cheminée. Une odeur de suie peut apparaître. On peut également oberserver une fumée abondante se produire.
 
Archive. / © Jean-François FREY/MAXPPP
Archive. / © Jean-François FREY/MAXPPP

Dans le doute, il est préférable de sortir de son logement pour observer le conduit depuis l'extérieur. S'il se produit l'apparition d'étincelles et de flammes au débouché supérieur du conduit, aucun doute, c'est un feu de cheminée. Sous l'effet de l'intense chaleur dégagée par le feu, le conduit peut se fissurer, rejetant les gaz dans l'habitation ou les locaux, faisant courir un grave risque d'asphyxie à ses occupants. 
 

► Comment éteindre un feu de cheminée ?


"Avant de tenter d’éteindre un incendie de cheminée, il est important de mettre votre famille à l’abri et d’éloigner les enfants. Prévenez ensuite les pompiers qui sont, de loin, les plus à même de l’éteindre" prévient Securitas Direct. En attendant les pompiers, quelques gestes simples peuvent être réalisés. D'autres sont à proscrire notamment le fait d'essayer d'éteindre l'incendie avec de l'eau ! 

Il est conseillé si possible de fermer le clapet du conduit de cheminée et d'asperger l'âtre avec de la terre, du sable ou du sel pour éviter que la fumée ne se propage dans la maison. En attendant l'arrivée des pompiers, il est recommandé de dégager au maximum les abords de la cheminée, d'enlever les cendres du foyer avec une pelle et un seau en métal, pour éviter les salissures après l'intervention des pompiers et de disposer des serviettes devant le conduit pour absorber l'eau qui sera déversée à l'intérieur de celui-ci.

Pour finir il est important de rappeller qu'"on ne consume dans sa cheminée que du bois sec, en évitant soigneusement tous les matériaux susceptibles de contenir des substances inflammables d’origine chimique. On évite par exemple de brûler des cartons, des déchets ou des journaux dans sa cheminée : il suffirait de quelques fragments incandescents pour provoquer un feu dans le conduit", comme l'indique la société Verisure.
 
Feu de cheminée

Sur le même sujet

Les + Lus