CARTE - Quels sont les sites classés à haut risque Seveso en Bourgogne Franche-Comté ?

L'usine Solvay de Tavaux est classée parmi les sites Seveso. / © TRIAS PHILIPPE - maxPPP
L'usine Solvay de Tavaux est classée parmi les sites Seveso. / © TRIAS PHILIPPE - maxPPP

Après le violent incendie survenu ce jeudi 26 septembre à Rouen en Normandie, vous vous posez sans doute la question. 29 sites présentent des risques forts dans les huit départements de la région.

Par Sophie Courageot, Maryline Barate et Nathalie Zanzola

La directive européenne "Seveso" porte son nom de la catastrophe survenue le 10 juillet 1976 à Seveso dans le Nord de l'Italie. Ce jour là, un nuage d'herbicide contenant des produits toxiques s'était échappé d'un réacteur d'une usine chimique. Il s'était répandu sur la plaine de Lombardie contaminant 4 communes. Près de 200 personnes sont hospitalisées dont de nombreux enfants. 3.000 animaux domestiques sont tués par les émanations. 77 000 têtes de bétail sont abattues. Les terres agricoles nécessiteront de longs travaux de décontamination. 

En France, 647 établissements sont classés à "haut risque Seveso"

Tous ces sites font l'objet d'un plan de prévention des risques technologiques (PPRT).Les PPRT sont nés après l'accident l'explosion de l'usine AZF à Toulouse en 2001. Ils ont pour but d'organiser la cohabitation des sites industriels les plus à risques avec les riverains.

Ces plans peuvent définir des zones d'expropriation ou de délaissement. Il règlement les projets de construction futurs. Le PPRT peut interdire la réalisation d’aménagements ou d’ouvrages, ainsi que les constructions nouvelles et l’extension des constructions existantes.
 

Et en Bourgogne-Franche -Comté ?

Au total, la Bourgogne-Franche-Comté compte 29 sites Seveso répertoriés seuil haut et 40 sites Seveso répertoriés seuil bas. Comment classe-t-on un site dans un seuil plutôt qu'un autre ? Cela va dépendre du tonnage de produits dangereux stockés, de leur degré de toxicité sur l'homme ou de leur capacité plus ou moins grande à s'enflammer. 

► Découvrez la carte des sites classés "Seveso Bas" et "Seveso haut" en Bourgogne-Franche-Comté

  • Dans le Doubs

Dans le Doubs, deux sites présentes des risques importants. A Deluz, le pétrolier Butagaz dispose d'un dépôt de pétrole liquifié. Selon la Dreal, direction régionale de  l'environnement, 520 tonnes de propane se trouvent sur le site dans deux réservoirs enterrés sous des talus. 120 tonnes de gaz de pétrole sont stockées sous forme de bouteilles. Explosion et incendie sont les deux risques encourus par les habitants de Deluz. 
 
  • Dans le Jura

L'usine chimique Solvay installée à Tavaux près de Dole présente des risques d'incendie, d'explosion et d'émanation de produits toxiques. Le site (composé des sociétés Inovyn France et Solvay) regroupe plus de 20 installations importantes (fabrication, emploi et stockage de gaz et de liquides toxiques et très toxiques, stockage de gaz inflammables liquéfiés, fabrication et stockages de liquides inflammables…). Il a donné lieu à de nombreuses études des dangers. Aucun effet mortel potentiel n’a été identifié dans les zones habitées, évitant des expropriations.

L'usine Solvay fait l'objet d'un plan de prévention des risques technologiques (PPRT) en date du 24 février 2010. Quatre communes sont particulièrement menacées en cas d'incident sur ce site, celle de Tavaux et sa cité ouvrière située aux portes de l'usine, mais aussi Abergement-La-Ronce, Champvans et Damparis.
 
  • Dans le Territoire de Belfort

Dans le Territoire de Belfort, un seul site est recensé à haut risque. Il s’agit de la société Beauseigneur à Froidefontaine. On y trouve des produits chimiques, toxiques, de l’ammoniaque notamment et de la soude.

L’usine Antargaz de Bourgogne fait l’objet elle d’un classement en seuil bas.

 
  • Dans la Haute-Saône

Un seul site est classé à haut risque. Il est exploité par la société Suez à Vaivre-et-Montoille près de Vesoul. Le site stocke des produits dangereux allant du gaz liquifié à des déchets industriels. 

 
  • En Côte-d'Or

Selon la Dreal, la Côte-d'Or compte huit sites Seveso risque haut. Quatre sites se trouvent dans l'agglomération dijonnaise. Il y a évidemment le dépôt pétrolier et la raffinerie de Dijon-Longvic pour des raisons évidentes de risques potentiels d'incendie et d'explosion. Les silos de Dijon Céréales de Longvic sont églement classées Seveso ainsi qu'EDIB, une entreprise de traitement de déchets industriels, toujours à Longvic.

Citons également les sites Titanobel - un autre fabricant d'explosifs - de Vonges et Pontailler-sur-Saône. Les entrepôts de FM France à Fauverney sont également répertoriés, tout comme l'entreprise de traitement de déchets dangereux Suez Minerals FRANCE basée à Drambon.
 
  • Dans l'Yonne

On recense six sites Seveso risque haut dans l'Yonne. En voici le détail : l'entreprise d'explosifs Davey Bickford d'Héry, le site Titanobel  - un autre fabricant d'explosifs -  de Michery, l'usine de produtis chimiques Chemetall de Sens, la Soprema de Saint-Julien-du-Sault qui fabrique des matériaux de construction et d'isolation, la plateforme de stockage de produits phytosanitaires PSV à Véron et enfin le site Primagaz de Cheu. Ce site est néanmoins en cours de déclassement.
 
  • En Saône-et-Loire

Six sites sont concernés par cette classification Seveso haut. On trouve dans cette liste : l'usine Michelin de Blanzy, le site sidérurgique Aperam de Gueugnon, l'usine de fabrication de désinfectants Bioxal à Chalon-sur-Saône, Sobotram Transports à Crissey, Butagaz à Sennecey-le-Grand et enfin, toujours à Crissey, l'entreprise GE Water-Process Technolgies specialisée dans la commercialisation de produits chimiques et de traitement des eaux et des fluides industriels.
 

  • Dans la Nièvre

La Nièvre a sur son territoire trois sites classés Seveso risque haut. Il s'agit de l'usine de fabrication de produits chimiques Rhodia Opérations basée à Clamecy, le fabricant de feux d'artifices Ardi à Garchy et le site Antargaz-Finagaz de Gimouille. Le site Aperam d'Imphy est certes classé Seveso mais risque bas.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus