Sur les rails de France : un documentaire qui vous embarque dans des trains d’exception du Jura à l’Alsace

Le documentaire "Sur les rails de France" nous emmène découvrir le Jura et l’Alsace en train. Sur la ligne des Hirondelles ou celle des Horlogers, c’est l’occasion de découvrir différemment des territoires, leurs habitants et leurs histoires.
 

© MorganeProduction
La série documentaire "Sur les rails de France" diffusée par France 3 nous emmène aux quatre coins de France : du Pays Basque à la Picardie en passant par les Alpes ou l’Auvergne.

Dans des trains d’exception, sur des lignes souvent spectaculaires, c’est l’occasion de faire du tourisme différemment, d'admirer de très beaux endroits en prenant son temps. Souvent, ces lignes ferroviaires et touristiques racontent l’histoire, la grande et la plus petite, des régions qu’elles traversent. 

Elles nous emmènent également à la rencontre de passionnés.

Tout d’abord, ceux qui font vivre ou revivre ce patrimoine ferroviaire : locomotives, gares…  Des bénévoles qui n’hésitent pas à donner de leur temps pour témoigner d’une époque aujourd’hui révolue.

Puis, ceux qui habitent ces territoires et ont envie de transmettre leurs histoires et leurs savoir-faire.

A bord de machines à vapeur chargées d’histoire où de trains régionaux, l’épisode "Sur les rails de France du Jura à l’Alsace" passe par la Bourgogne-Franche-Comté. Il traverse le Jura du nord au sud, puis le Doubs d’ouest vers l'est pour s’achever chez nos voisins Alsaciens. Cet épisode sera diffusé le lundi 27 janvier aux environ de 23h sur France 3 Bourgogne et France 3 Franche-Comté.
"Sur les rails de France" du Jura à l'Alsace. 
Un film de Jean-Luc Lénée produit par Gérard Pont, Gérard Lacroix, Sylvain Plantard, Erik Kollek
"Sur les rails de France" du Jura à l'Alsace. Un film de Jean-Luc Lénée produit par Gérard Pont, Gérard Lacroix, Sylvain Plantard, Erik Kollek © MorganeProduction
Dans le massif jurassien, pour relier entre eux les habitants, les trains empruntent des lignes spectaculaires avec des points de vue et des panoramas uniques. Pour cela, elles traversent des viaducs inscrits au patrimoine historique, sillonnent des lignes qui défient les lois de la gravité ou s'engouffrent dans des tunnels percés à flanc de montagne.

♦ La ligne des Hirondelles


La ligne des Hirondelles relie Dole à Saint-Claude, soit 123 kilomètres à travers le Jura avec un dénivelé allant de 250 à 950 mètres d’altitude.

Son itinéraire escarpé en fait une des plus étonnantes lignes ferroviaires de France. Dans le train régional qui l’emprunte régulièrement, les habitués sont toujours émerveillés par les paysages et les touristes qui les découvrent en prennent plein les yeux. Sur cette ligne, les contrôleurs ne se contentent pas de poinçonner les billets, ils jouent aussi un rôle de guide touristique en indiquant aux passagers où poser leurs regards.
Une ligne de 123 km à travers le Jura, avec de nombreux viaducs, sur laquelle circulent les autorails de l'association  Bourgogne-Franche-Ccomté sur les viaducs de Morez.
Une ligne de 123 km à travers le Jura, avec de nombreux viaducs, sur laquelle circulent les autorails de l'association Bourgogne-Franche-Ccomté sur les viaducs de Morez. © France 3 Franche-Comté

Difficile de prendre ce train sans voyager dans l’histoire de la région. La forêt de Chaux, une des plus grandes de France avec ses 22 000 hectares, était au 19e siècle un obstacle difficile à franchir.
La création de la ligne des Hirondelles a permis de désenclaver le massif jurassien en desservant deux centres industriels importants de l’époque, Morez et Saint-Claude.

Ce développement de l’économie locale a donné le jour à de véritables dynasties d’industriels. C’est le cas de la famille Jobez, maîtres de forges, dont la demeure, "la villa Palladienne" dans la vallée de Syam, témoigne d’un passé glorieux.

La construction de cette ligne a été une véritable épreuve de force pour les constructeurs qui ont dû faire preuve de beaucoup d’ingéniosité. Il a fallu 56 ans, de 1856 à 1912, et des moyens colossaux pour apprivoiser le relief tourmenté du haut Jura : creuser 36 tunnels et construire 18 viaducs.

La partie la plus spectaculaire de cette ligne est celle entre Morbier et Morez, deux villes distantes d’un kilomètre. Il a donc fallu absorber 125 mètres de dénivelé sur une très courte distance. Pour rallonger artificiellement cette portion, des ouvrages d’art uniques en France ont été construits : un viaduc en forme de fer à cheval, un avec des ouvertures qui évitent la prise au vent et laissent passer les hirondelles. D’où le nom de cette ligne qui donne aux voyageurs la sensation de survoler les villages et la montagne jusqu’à Saint-Claude, terminus du train.
 

♦ La ligne des Horlogers


La ligne des Horlogers va de Besançon, capitale de la Franche-Comté, à Morteau,  74 kilomètres à travers les hauts plateaux du Doubs. Cette ligne de chemin fer porte ce nom, car elle relie entre elles trois villes horlogères : Besançon, Morteau et La Chaux-de-Fonds en Suisse.
© MorganeProduction
C’est le développement du train au 19e siècle qui cale toutes les pendules européennes à la même heure.

Chaque locomotive a son horloge pour être à l’heure et pour ne pas rater leurs trains les voyageurs adoptent l’heure affichée en gare. A Besançon, une école était chargée de former les agents des chemins de fer chargés de veiller à ce que toutes les pendules des gares soient à la même heure.

L’horlogerie s’est développée en Franche-Comté après la révolution . Pour de nombreux paysans, c’était une activité qui permettait d’arrondir les fins de mois pendant les mois d’hiver, quand les fermes tournaient au ralenti.

L’inauguration de la ligne de chemin de fer, en 1884, a permis aux Franc-Comtois de rayonner et d'exporter leurs savoir-faire au-delà du massif du Jura.

Ce désenclavement a également profité aux agriculteurs qui jusqu’alors étaient tributaires de la conservation des aliments. D’où la mise au point d’une activité de fumage et de salaison dont la saucisse de Morteau est l’emblème.

Après Morteau, cœur du Pays horloger, la ligne continue jusqu’à La Chaux-de-Fonds en Suisse, ville créée par et pour l’horlogerie.

Menacée  de fermeture en 2002, la ligne des Horlogers fut sauvée par la régionalisation. Elle devrait bénéficier en 2021 de travaux qui devraient la rendre plus attractive.
durée de la vidéo: 02 min 47
Sur les rails de France du Jura à l’Alsace
 

♦  Les trains touristiques alsaciens


Puis, on quitte la région Franche-Comté pour aller à la découverte de l’Alsace grâce au travail de bénévoles. Ces férus de vieilles locos ont remis sur pied d'anciennes lignes sur lesquelles ils font circuler des trains touristiques d’un autre temps.
Tout d’abord, dans le train Thur Doller qui relie Saint-André à Stentheim. Cette ligne, anexée un temps à l’Allemagne, a gardé son décor prussien. Des machines centenaires sillonnent au travers des vallées de la Thur et de la Doller, à travers une campagne romantique. Mais, il ne faut pas être pressé. Il faut 1 h30 pour faire ces 14 kilomètres et franchir 18 passages à niveaux, dont 3 manuels qui obligent les conducteurs à ralentir et s’arrêter régulièrement.

Et pour terminer ce voyage, nous empruntons le Chemin de fer touristique du Rhin de Volgelsheim à Baltzenheim. Treize kilomètres de lignes construites pour les industries du secteur et remises en service par des passionnés qui font revivre de véritables pièces de musée.
En Alsace des passionnés font revivre de vieilles locos
En Alsace des passionnés font revivre de vieilles locos © MorganeProduction

 
"Sur les rails de France" du Jura à l'Alsace
Diffusé le lundi 27 janvier 2020 à 23h
Rediffusion le vendredi 31 janvier 2020 à 9h15
A revoir sur : bfc.france3.fr

Durée : 52 minutes
Auteur-Réalisateur : Jean-Luc Lénée
Musique originale: ADSR Cross Media/ADSR Production
Voix commentaire : Christian Bobet

Producteurs : Gérard Pont, Gérard Lacroix, Sylvain Plantard, Eric Kollek
Avec la participation de Voyage, du CNC et de TV5 monde.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
suisse international transports économie tourisme trains régionaux sncf loisirs sorties et loisirs patrimoine culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter